Introduction et explication:

 

MOT NORMAND (sens courant)
italique : explication conventionnelle dans les dictionnaires
Souligné: mots ou expressions normands
Les flèches indiquent les sources .
N: explication de l'origine thioise (néerlandaise flamande...): traduction en français,
parfois écrit comme...
N: motmot: mot-mot: mot français-mot français (lit.): signification.
Un exemple: korenveld: koren-veld: blé-champ: champ de blé.
'Motmot' nos montre que le néerlandais construit de nouveaux mots par coller des mots existants et créer ainsi de nouveaux mots avec une signification différente.
flamand:  flamand de la Flandre occidentale
onl: Oudnederlands: ancien néerlandais
Le reste: Mes commentaires et mes remarques.

ABANDONNER (quitter)
N: ontbannen verbannen: exiler bannir
ABET
N: bijte beete gebijt (prononcé ebeit): amorce
N: bijten-biten: mordre
Voir aussi 'bette' et 'pitre'
ABIVALER (baisser descendre abattre)
N: afvallen: tomber d'en haut, descendre, s'éloigner
ABRIER (couvrir)
N: (op)bergen: ranger enfermer
ACA ACARD D'ACARD ( abondant)
La pluie tombe d'aca
Islandais: kat
N: kat, kater, als een kat: chat, comme un chat
Zo nat als een kat, heel erg nat: Mouillé comme un chat
Het spuwt katten of er vallen kattenjongen: Il se 'crache' des chats ou les petits chats tombent. (Il pleut abondamment)
Pensez à 'Il pleut des chats et des chiens ' en anglais.
ACANTER ACCANTÉ AQUANTÉ (incliner)
N: kanten (tot het gaat kantelen): incliner, basculer
ACCANT (à côté)
N: aan de kant (à côté)
ACCISE (accise)
N: accijns: accise
ACCLAMPER ACLLAUMPAER (fixer)
Norrois, islandais : klampi (angle)
N: aanklampen, anklampen: accoster raccrocher
ACCORE (étai)
N: schore: étai
ACHAISON (nauséabonde)
N: aak, ake zijn: pris de nausées
ACRANQUI (crispé)
N: kramp: crampe
ACRE (champs, récolte, mesure agricole)
norrois:ákr åker
N: akker akre acre...: champs
Un 'akker' était à l'origine un morceau de terre qu'on pourrait travailler dans une journée.
Avec la conquête de l'Angleterre le mot 'acre' est arrivé là aussi.
ACTION (action)
N: actie: action
ADIRER ( (se) perdre)
N: irren erren: déranger, errer, rôder, se tromper
ADOUBER (équiper)
N: dubben, 'duwen' et 'trekken': pousser et tirer
Il y avait beaucoup de poussée et de traction nécessaire lorsque le chevalier faisait son équipement.
ADOUS (bijoux)
islandais: dubba: décorer, organise , préparer
N: uitdossen: parer, se préparer pour une grande fête.
N: uitdos 'uyt edost': parure paré
Un verset de 'la Chevalerie Ogier de Dannemarche':Tos lor adous furent à or battus. (Toutes leurs parures étaient d'or battu)
AFFALER (descendre)
N: vallen, afvallen, afhalen: tomber, tomber d'en haut, venir prendre
AFFLATER (caresser)
Islandais: fladra (flatter)
N: flatteren (flatter)
AFFETTER (épicer, décorer, nourrir: rendre plus 'riche')
N: invetten aanvetten vetten: engraisser, graisser
AGRAP (appât sur la neige pour attraper les oiseaux )
Norrois: grípa (attraper)
N: grapen grijpen grepe grijp, flamand: gripen grip: attraper, prise
AIGREDON AIGLADON (édredon)
N: eiderdons: édredon (eider: espèce de canard - dons: duvet)
AGRES (attraper)
N: aangrijpen: saisir
onl: ane gripen, angripen: prendre en possession, attraper, saisir
AGRIPPER (saisir en secret )
N: grijpen, flamand: gripen: saisir
AHOQUER (accrocher agrafer)
N: haken: accrocher
'Ensi comme il le portoit vers son lit, ses esporons ahoka a le sarge'(Le Roi et la belle Jehanne, 13ème)
ALE (bière blonde)
N: ale: bière blonde
ALLEU (propriété)
Larousse: al (tout)
Debrabandere: adel (noble)
N: al goed, al-ôd, adel-ôd: tout-terre/bien, noble-terre: alodis, allodium, alleu
Noms de famille: Algoet Algoedt Allegoe(d)t
ALLIQUIER (séduire)
N: verlikken, verlinken: (likken: lécher) se laisser prendre, tromper, moucharder
ALMENO (almanach)
N: almanak, de 'al-monath': tout-mois: almanach
ALOPER (une femme qui s'enfuit de son mari)
N: ghelopen (geloepen gelopen): s'enfuir
En Flandre aujourd'hui, 'gelopen' sonne comme 'alopen'. 
ALOVIR (S') (s'endormir)
N: slapen: dormir
onl: inslaphan: s'endormir
AMAIN (facile à utiliser)
Norrois: almanna (tout le monde)
N: voor alleman (pour tout le monde)
AMARRER AMARRE (amarrer)
N: maren aanmeren: amarrer
AMBASSADEUR (représentant d'un pays)
germanique 'ambaht'
gothique 'andbahti'
N: ambacht: métier, flamand: bachten: derrière, lit.: an-bacht: près-derrière.
Selon César les Ambacti étaient des serviteurs qui travaillaient dans le service d'une personne importante. Quelqu'un qui se tenait derrière son maître, près mais derrière le maître (du lit. au fig.) un peu comme 'derrière le dos (back) , au deuxième rang'.

Peut-être que le mot suivant convient aussi ici: 'Bachelier', jeune noble au service d'un autre chevalier. 'Bachelor' est un terme que l'on veut faire descendre du mot latin 'baccalarius' (9e siècle), mais la chevalerie 'franc' existait bien avant le 9ème siècle. Bache-leer: une personne employée, derrière le bach/back (dos) ... afin d'apprendre quelque chose.
ANDIER LANDIER (fer d'âtre)
N: handel: manette, levier
ANNELER (un fil dans le groin d'un porc pour éviter qu'il creuse dans le sol )
N: aanleggen: mettre ou poser quelque chose
ARDE (Une partie des côtés d'un char)
N: hard (dur comme une planche ou un bâton)
mnl: arde, haerde, herde
Dans 'Du Cange' (d'après des lettres de grâce de 1408) : Julian prit une arde ou baston d'une charrette à beufs.
ARER (travailler sur les champs)
N: aren aeren eeren eren errien: labourer, cultiver
ARESTISON (retard)
Saxon: hrestan (reposer)
N: rusten uitrusten, onl: resten: (se) reposer
ARASER (raser)
Sa voiture a arasé la muraille
N: razen: raser
ARLEQUIN (arlequin)
L'italien l'a pris du français, selon le Larousse.
Le français l'a pris du germanique .
N: helleken: hellequin (1160, un des chefs de la 'chasse sauvage') lit.: petite enfer
Précurseur de notre 'Zwarte Piet' ('noir-pierre' qui accompagne Saint-Nicolas), figure des ténèbres?
ARODIVER (s'ennuyer)
Islandais: at reida (irriter, être fâché)
N: roden: aller et venir, rôder
ARRIMER (attacher avec des cordes )
Norrois: rýma
N: riemen (aanriemen): attacher avec des cordes ou ceintures
ARROSSIR (fatiguer un cheval ou une bête de somme)
N: rossen afrossen: étriller (rosser!)
AURIQUE (avoir des oreilles)
N: oorig: avoir des oreilles (pouvoir écouter?)
ASSEZ (assez)
Utilisé comme en flamand: Il est grand assez (Hij is groot genoeg).
ASTIQUER (appliquer énergiquement)
N: steken: piquer, faire entrer, mettre...
ATTINCHER (exciter vexer provoquer )
N: stinken: puer
ATORI (tâché, moisi)
Norrois: torr (gâté)
N: dor dorre flamand 'verstorven': moisi, à la fin de sa vie
dorre: quelque chose qui est mort
AVERLAND (grossier brutal)
N: haveren: donner de l'avoine
havering (recevoir des coups, punition)
AUGE (pays d' Auge)
Scandinave: 'auge' (pré) allemand 'aue' (pré)
N: awe ouwe ouw: pré
N: oge ooghe : oeil ou la forme d'un oeil (aussi pour des terrains, des champs ou des îles)
N: hoge, flamand oge/ohe: haut
AULUE (paresseux) AULUER (abandonner, remettre à plus tard)
Islandais: aulaz (ne rien faire)
N: luwen: (s') apaiser, (se) calmer
N: las: fatigué, vidé
N: lossen: abandonner
AUQS (aussi)
N: ook, ook zo: aussi
AUTRON AUTERON AUSTERAN (rabatteur, travailleur de récolte en Août)
N: oogsten oogster, flamand 'oest oesten': récolter
BÂBORD
Norrois: bak-borði
N: bakboord: bak-boord: dos-bord: bâbord (le côté ou se trouve le dos du navigateur quand il navigue)
BACCALAUDE CABBILLAU(D) (cabillaud)
N: bakkeljauw kabeljauw: cabillaud
BACON (lard, lard salé)
'Robin' dit que le mot vient du germanique et que le mot est arrivé en Angleterre avec les Normands.
N: bak: dos
N: bacon bake: du 'bak' (dos) du porc, lard
Flamand: 'Bachten' la maison: derrière la maison
BACU (poutre en bois pour accroché le char aux chevaux)
N: balk balke: poutre
BADER (SE) BADAÉ (se mouillant les habits par le bas, se salir)
Celtique: bad (bois eau) Islandais: bada et Norrois: baða (se baigner)
N: (zich) baden: (se) baigner
BAFFE (coup)
N: paf (onomatopée)
N: flamand: baffer, baffe, bafuite, bafe, bave: un coup sur le visage ou sur le dos
BAGUE (bague)
INL et Larousse ont une explication différente.
N: bagge: anneau) lié à N: buigen: courber.Le grand nombre trouvé des torques en sont un exemple.
Tacite mentionne que les Germains étaient friands de bijoux ( bagues, colliers, bracelets ... ) Ils les portaient également pendant la bataille. Ces bijoux ont ensuite été enregistrées en tant que 'bagages'. Ce mot a évolué à partir de 'armement' à des choses qu'on peut apporter en voyage.
Baguette (N: baggetje) et bagatelle sont des diminutifs.
BAILE ( renforcement, travail hors d'un oeuvre)
Islandais: boel ( terrain clos)
N: baelge balie: (palissade, retranchement, travail hors d'un oeuvre)
'Quar nul nosoit descendre au baele' (Tombel de Chartrose, Avranches)
Le mot 'longboel' est courant dans les documents anciens normands.
BALLAST LEST (lest)
N: ballast last: (lit.: charge, poids): lest
BANDON (DE) (autorisation ou la liberté de faire quelque chose)
N: ban, verbannen, in de ban: ban, mettre au ban
Voir aussi: abandonner
BANQUE (monticule allongé de terre ou du fumier)
N: bank, zandbank: banque, zand-bank (sable-banc) banque de sable
BANQUETTE (accumulation de terre le long d'une route)
N: banket: une augmentation de la pente intérieure d'un parapet
Les pêcheurs normands parlent aussi de 'banquise' (lignes de glace sur mer )
BANO: d bano (animaux non gardé)
N: lié à 'band banden': lien, attaches
a banon de banon: Laisser pâturer les animaux dans un domaine où la récolte est faite.
N: bandgeit: band-geit: lien-chèvre: chèvre attaché
BAR (brancard)
Norrois: bera (porter)
N: baar, draagbaar: brancard
BAR (perche)
N: baars bars: perche
BARBACANE (barbacane)
Islandais: bardi (bouclier)
N: barbacane: avant-mur ou à hors de la forteresse
Venant, avec le français, du latin.
BARDEAU (bardeau)
Norrois: barði
N: bard berd: planche
BARGA (péniche )
N: barge: péniche
Une chronique de Mortagne nous apprend que les Normands remontaient sans cesse la Seine et arrivaient jusqu'à Paris sur des navires appelés bargas: Navibus quas nostrates BARGAS vocant
... Barga est un mot tudesque, et il est encore en usage parmi nous, flamands de France. (de Backer↓)
BARQUE (voilier sur la Loire , avec un mât et deux voiles)
N: bark (baerke, berke, berc): barque  Les premiers petits bateaux étaient peut être fait de l'écorce du bouleau (berk) Les premiers habitants du Canada avaient des bateaux fabriqués à partir de l'écorce de bouleau.
BASTAGUE (dans la marine, une sorte de corde pour retenir)
N: bakstag bagstag, bak-stag (derrière - être debout): une sorte de corde pour retenir
Lié à l'anglais 'back' et 'stage'.
BASTRINGUE (boire beaucoup)
N: basdrinken: boire beaucoup
Est dans le Larousse, pas dans INL
BÂTE (bât: tissu fort qui est mis sur le dos d'un cheval à porter des charges)
N: bast, bastpaard (cheval à porter des charges)
BATEL BATEAU BATIAU BATA(bateau)
Norrois: bátur
N: boot: bateau
BATTE (bâton souple dans un jeu de balle)
N: bat batte: bâton souple dans un jeu de balle
N: batten: donner des coups
N: batteren: se battre
N: batten: utiliser la batte
BAU (poutre)
Norrois: *bjalkr, bauc dans les textes latines
Bauc dans un texte latin
N: balk balke balc *balko : poutre
BAUDE (courageux)
Islandais: balldr (courageux)
N: boud bout bald balt: courageux
Pensez à Baldwin, Boudewijn: bald-win: courageux-ami: ami courageux
Le premier comte flamand s’appelait 'Baldwin'. Le nom reste courant en Europe chez la noblesse.
BAUNQUE ( élévation soudaine le long d'une berge de la rivière , mur de terre)
N: bank
BEAUPRÉ (beaupré)
Norrois; bógsproti
N: boegspriet
BEC (ruisseau)
Norrois: bekkr bekk
N: beki beke beek bec: ruisseau
En Flandre française: 'becque bèk bais'
Voir les toponymes en -bec.
BEC (cap)
N: bec bek: terrain triangulaire
BEC (bouche bec)
Coudre le bec
N: bek: bec
BECCO (terme d' enfants pour la bouche)
N: bek: bouche
faire becco : N: bekken: baiser
bequet: N: Bekje (petit bec)
beclip N: bek-lippen: bec-levres: embrasser
Le latin 'bucca' et le français 'bouche' ne sont pas loin aussi.
BEDEAU (messager)
N: onl *bidil: l'appelé
N: bode (messager)
N: bedeel bedel (messager du cours)
BÉDIÈRE BÉDOT(lit)
Islandais: beder, aglais: bed.
N: bed bedde: lit
N: bedderie: dormitoire
BEFFROI (belfort)
INL le laisse venir de l' ancien français: belefroi, berfroi
Larousse: de 'berg' (garder) en frid (paix)
N: berg-vrede: garde-paix
N: bel-fort
De Sourdeval: N: bel-fryght: cloche-peur (fryght=vruchte=vreze: peur) apparenté à l' anglais 'fright' peur.
D'autres options: N: bel-vrede: cloche-paix ou bel-fresa: cloche-peur ou bel-froi: cloche-peur
Avec les dragons sur les toits des beffrois, j'opte pour 'berg' et 'vrede': Le gardien des 'libertés' (écrites) pour maintenir la paix.
BÉGAYER (babiller causer)
N: *beggen: babiller causer
Dans Laroussse, pas dans INL.
BÈGUE (bavard)
N: *beggen (babiller causer)
Dans Laroussse, pas dans INL.
BÉGUINE BÉGARD (begine begard)
N: begine begijn: beguine
N: begard beggaert: begard (masculin de beguine)
BEILLE (abdomen)
N: balch balg balge: ventre abdomen
BÉLANDRE (bateau)
N: bijlander bylander belandre billander binlander: bij-lander: près de-la terre: bateau
Un navire qui navigue le long des côtes.
BÉLIER BÉLIÈRE (bélière)
N: bel belle: cloche
N: belhamel: sonnailler
BÉLITRE belleudre (mendiant)
N: bedelaar bedelare: mendiant
BÉNAMEN (approuver)
N: beamen, benamen: approuver par dire 'amen'
BENOM BENOUM (surnom)
N: bijnaam biname: bij-naam: encore-nom: surnom
BÉQUEREL BÉCARD (agneau de plus d'un an)
Norrois: bekri (bélier)
N: bok bokje (avec diminutif -el: bokkerel) bokkaard: chèvre masculin, bélier)
BER (berceau)
Norrois: bera (porter)
N: berg: dépôt
N: berd: chose faite de planches
N: baren: mettre sur la civière
BÉRIER (casser)
N: breken: brayer: casser
BERLANDER (se promener)
N: verlanden: aller à un autre endroit
BERLINC BERLAN BRELAN (planche)
N: berd bret: planche
N: berdeling: une mesure pour le sel, peut-être dans un tonneau en bois
SE BERLICHER LA LIPPE (jouir, manger des friandises)
La lippe signifie ici 'de lippen': les lèvres
Picard: de 'ber' et lecker' (N:lekker lecker: délicieux)
N: lekker verlekkerd likken: lécher ses doigts, se léchant les lèvres.
Si quelque chose a bon goût, en Flandre on dit: 't is van lekt m'n liptje!: C'est du 'lèche mes lèvres'.
BERME BERN BARME (berme)
N: berm barme: berme
BERNAER (marcher dans les pistes (des voitures)
N: berne, barne: terre libéré par la combustion, donc facile à marcher dessus.
nom de famille: van den Berne
Toponyme: Berne (Laarne, Gent)
BERZIL: ça berzil (émietter)
N: (ver)brijzelen: émietter
berziyi (émietté)
berziye (émietté en milles pièces)
BETAS (chantier)
Danois betas, Islandais beitass
N: de 'tassen' (accumuler, le *betas?) getassen (entasser) On 'tasse' la voile sur la vergue.
BET (un coup (aux oreilles)
N: beet bat batten : bâton, se battre
BETTE ABET BOITE BOETTE BÊTE (appât)
Norrois: beita (nourriture)
N: bijt bijte beet bete: appât
'Abéter' du N: inbijten, beetnemen: beet-nemen: appât-prendre: prendre ou se laisser prendre
Voir aussi 'abet' et 'pitre'
Pour 'sexe masculain' (bitte, bit) : voir 'pitre'.
BI BIT (corde épaisse pour obtenir quelque chose du chariot)
N: bi: près, avoir quelque chose avec soi
N: bet bit: avec l'aide de
BIE (type de pot)
Norrois: biða (petit récipient en bois)
N: bidon: récipient
BIÈRE BEIRE (du cidre ou de la bière)
N: bier: bière
Ce mot en Normandie est également utilisé pour désigner le cidre. Le bière et le cidre étaient des boissons similaires selon Ch. de Beaurepaire (Dieppe). Le premier 'cidre' (sidre sildre) était, selon lui, une boisson passionnante, importé de l'Espagne à Dieppe au 16ème siècle. Ce n'est que plus tard qu'on va utiliser des pommes.
Si l'histoire est liée à notre mot flamand 'citre', boisson de citron, généralement utilisé pour de la limonade (de l'Espagne?), l'origine du mot 'cidre' serait 'citron'.
BIÈRE (cercueil)
N: baar bare: planche, brancard
BIEVRE (castor)
Latin du Celtic: beber bebris
Onl: bivur
N: bever: castor
T B: Beveren, Beverholt, Beverloo, Beverheem, Bièvre...
T F: Bièvres, La Bièvre (5 rivières différentes)
BIEU BEU (gabarit)
Fr: bief
N: bed (fond d'une rivière)
BIGOT (bigot)
Une reproche que le français ont donnés aux Normands quand ils se sont moqués de leur cri de guerre 'bi Got ' (par Dieu)
N: bi got, bij God: par Dieu, près de Dieu
Voir aussi godan et godonner.
En 1960, le nom de famille ' Bijgodt ' a encore été trouvé à Lille .
BIGRE (apiculteur)
Robin: germanique
Larousse: francique: *bîkere (apiculteur)
N: bijker biekaar biekarre: apiculteur
'Bigre' est en français également devenu une exclamation: 'diable' (parce que ça pique ?)
Flamand: biebuik: apiculteur et ruche
BIHUTTE BIJUTE (cabane minable)
Fr: butte (colline)
N: bijhut bihutte: bij-hut: deuxième-cabane: minable-cabane
N: boede: cabane minable
BINGUE BINGOT (panier rond en osier avec deux poignées)
Norrois: bingr anglais:'bin' (récipient)
N: ben benne ( panier)
Le normand a également 'bine' pour ruche.
BINE BINGUE (panier tissé)
Norrois: bingr
anglais: bin (panier)
N: ben benne: panier tissé
BISQUIER (être en colère, se fâcher)
Islandais: beisk (être en colère)
N: bui, flamand: bijze, bijzeke: bourrasques de pluie, au sens figuré: une émotion mal, passagère: une crise de colère.
BITAER (toucher)
Norrois: bíta (mordre)
N: bijten biten, bijter biter: mordre, quelqu’un qui mord.
BITE (attendre)
N: beiden: attendre
BITER (mordre)
N: bijten biten: mordre
BITROU BISTROU (gars qui s'occupe des vaches )
N: flamand: poester: gars qui s'occupe des vaches
BITTE (terme naval)
Norrois: biti
N: bit/beet krijgen: obtenir bit/beet, afin d'obtenir un navire docile dans la direction souhaitée
N: bit: la séparation de l'eau pendant la navigation: le 'bit' d'un bateau.
N: bitstuk: un morceau de bois contre la proue d'un navire pour rendre le navire plus rapide.
Voir aussi 'pitre'
BIVAQUER (bivouaquer)
Allemand: beiwacht beiwache
N: bivakken *bijwaken flamand: bewaec: bivouaquer (N: waken: veiller)
BLAGUE (mensonge vantardise)
Islandais: blak (vent leger)
N: blagen: se gonfler,
N: flamand: blagaai: fanfaron
BLANC (blanc)
N: blank: brillant, blanc
BLAODE (blouse)
N : bloes: blouse, nommé d'après sa couleur la plus commune: bleu (N: geblauwde: bleui)
BLASER (panser une blessure)
N: blazen: souffler (pour soulager la douleur)
N: blaren blazen: des ampoules, des cloques
BLASON (blason)
N: blazen: souffler
Ils fallait souffler à la trompette pour annoncer un chevalier dans un tournoi. Il avait un signe distinctif personnel qui est devenu le blason.
BLAZE (vent fort)
N: blaas, flamand: blaze: souffle
BLÉ BLET (céréales)
Islandais: blad
N: blat blad: feuille
N: blat blad: fruits des champs, céréales
BLESSER (blesser)
N: blutsen doreblutsen: se battre
N: blutse: bosse
N: blessen: pâlir (devenir pâle après un battement)
BLIKYI (louche)
Norrois: blíkja (scintiller)
N: blinken: briller, cligner les yeux
BLINGUER (les yeux clignotants, prendre des mesures pour atteindre un objectif )
N: blinken: briller, cligner les yeux
BLLAN BLLANQUE (blanc)
Fr: blanc
N: blank: blanc
BLLÈQUE BLLÈCHE (doux, trop mûr)
Norrois: bleikr (pâle)
N: bleek bleke, flamand: bljèk: pâle (donc pas très sain)
Blek per: bleke peer: pâle poire
BLLÉCHIÉ (blesser)
voir blesser
BLLEU (bleu)
Fr: bleu
N: blauw: bleu
BLOC (bloc)
N: blok: bloc
abloc: une pièce scié d'un tronc
BLOCUS (blocus)
N: blokhuis blochuus, flamand: blokus: blok-hus: bloc-maison: cabane en rondins
Nom de famille: Blokhuis, Blockhuis, Blockhuys, Blokhuys, van Blokhuizen, Blokhuyzen, Blokhuijsen, Blockhuysen
BLOKYE (DE) (bobine)
N: blokje: petit bloc
BLÛE (bleuet)
N: blauwe: bleu
BOÈTE (péage pour être admis dans une ville)
N: boete: péage
BOL (boulettes de viande)
N: bal, flamand: bol: boule
BOLLE (bol)
Islandais: billi
N: bol bolle: boule et tout ce qui a une forme sphérique
BOME BÔME (nom de la grande voile d'un bateau)
N: boom, flamand: bome: arbre
N: mast: mât et tout ce qui est en position verticale. Le mât est fait d'un arbre.
N: De zunne boomt: le soleil 'arbre' (lit.): le soleil va au zénith.
BOMERIE (contrat)
N: bomerie: un ensemble d'arbres
Selon Le Héricher: contrat ou prêt qui est signé sur le 'kiel' d'une maison. Il se réfère au mot flamand 'kiel': quille, grande pièce d'arbre dans un bateau)
BORD (bord)
Norrois: borð
N: boord bort: côté d'un navire
BORDAGE (immeuble d'habitation)
Une maison rurale s'appelait 'borde, borderie'.
N: bord berd: planche, par extension faite de planches
BORDIER (quelqu'un qui vit à la frontière de quelque chose)
N: boord: limite, extrémité, bord, frontière
BOS ou BOSC (bois)
Du Bois pense qu'il vient du dialecte des Vosges.
En Artois: Bus
Dans le 'Dict. du Cerf': Le cerf estoit par bos, par prés, par plaine.
N: bos busk bosc bosch bus.: bois
Voir les toponymes avec -bosc
La boken (bosquine): N: bosje bosken: petit bois
Bosquier (bûcheron)
Nom de famille: Debusschere (flamand: Debuskere)
BOTTE (baril)
INL le laisse venir du français .
Robin : du germanique.
Chez les Francs: botte: baril de liquides
N: botte but bodde butte: baril cuve
BOUCAN (baiser, faire l'amour)
N: beuken, bukken (donner des coups)
N: bok buk: bouc
boucan: maison close (ou on donne des coups... ou on fait comme le bouc...)
faire le bucan (faire comme le bouc: baiser)
BOUÉE (bouée)
N: boei boeie: bouée
BOUÈNE-TCHU (quelqu'un qui est de petite taille)
N: een boontje: un haricot
Le -tschu (-tje) est un diminutif.
les set bouène-tchu: les sept haricots ou sept nains
En Flandre le nom de 'boontje' est aussi un nom d'amitié pour un enfant.
BOUGE (ventre)
N: balge, flamand: baug: ventre
BOUGUI (courbé)
N: (ge)bogen: courbé
BOUGUE (bois arrondi au cou d'un bœuf, sous le joug)
N: balg balge: quelque chose qui est courbé
BOUGUES (sol sablonneux le long de la mer)
anglo-saxon: bog (marais)
N: balg (crête de sable ronde)
BOUL (taureau)
anglais: bull
N: bul bulle: taureau
T B: Bulskamp Bulsbeke Bolzele
BOULANGER (boulanger)
Attestation la plus ancienne: Pontoise 1120, ville frontière en Normandie.
F : Le mot a remplacé les mots français fournier et pesteur.
N: bolle-ink/ing-er: boule-personne-metier, quelqu'un qui faisait des pain ronds
Evolution du mot: bolengerius, boelengier, boulenc
Noms de famille: Boulangé, Boulenger, Boulanger, Boulengé, Boulaingh(u)ier, Boulanghier, Boulinguier, Bolangier, Bollengier, Bollangyer, Bollingier, Balanger, Bollansée, Bollans(s)ee, Boulengé, Boulengiers, Boullanger, Bulanger. Bolèdjî en Bolgy sont wallon. (DebrabandereGermain)
BOULEVARD (boulevard)
N: bolwerk: bol-werk: boule-travail: boulevard
N: bol bolle: tronc d'un arbre, prêt à être scié en planches
BOULIGNY (bois utilisé dans les échafaudages)
N: bol: tronc d'un arbre, prêt à être scié en planches
BOULINE (terme naval)
Norrois: bóglína
N: boeglijn, flamand: boehline: boeg-lijn: proue-ligne
BOUQUAER (bouder)
N: bokken: boucs (être têtu comme un bouc)
BOUQUET (bouquet)
de: bosquet
N: boske: petit bois
BOUQUETIN (bouccestain) (capricorne)
N: bok et steen: steenbok: pierre-bouc: capricorne
BOUQUIN (bouquin)
N: boeckijn boekje: petit livre
Le mot « bouc » a été en usage en français.
BOURCET BOURSET (voile de navire)
N: boegzeil: boeg-zeil: proue-voile, voile de navire
BOURSICOT BOURSICOTER (épargne, enregistrer des pièces de monnaie )
N: beurzeke(n): petite bourse d'argent
Flamand: beurzen: de l'argent mis de côté dans une portefeuille
'La bourse' le nom pour beaucoup de centres monétaires est nommé après une famille du 13 siècle vivant à Bruges (leur maison existe encore) et la famille s'appelait 'van der Beurse': de la bourse.
BOURSY (personne riche)
N: beurs beurze: quelqu'un avec une bourse complète
Nom de famille: Borze Burse Beurs Buers, de Beurs
BOUTER (mettre, placer, mettre en place)
N: boeten: mettre, faire entrer, pousser
BRADER (vendre à un prix trop bas)
Braderie, faire de bonnes affaires, vient du mot 'braderij'.
N: braderij: la ou on rôti de la viande
N: braden: rôtir
BRAG BRAGUE BRAIE (panaton) BRAGUETTE (petit pantalon)
Keltisch: braya ou Norrois: braka (se crevasser)
N: broek broeke bruch: pantalon
Débragué veur dire littéralement 'ontbroeken': enlever ses pantalons
Quelqu'un qui est 'ontbroekt' (débragué), c'est quelqu'un qui est divorcé, et qui a peut-être perdu beaucoup de choses... Il e débragui.
BRANCHE BRAK BRAWK (branche)
N: brancke: branche
La plupart des dictionnaires le font venir du latin ou du français.
Je pense que c'est un mot typiquement germanique qui s'est glissé dans les langues romanes, et dans le latin, pas l’inverse.
BRANDEVIN (eau-de-vie)
N: brandewijn: eau-de-vie
BRANT (terme de marine , proue mince)
Norrois: brandr (éperon)
N: brand brant: pièce de bois brulé (pour qu'il devient plus fort?), ou 'mince comme une épée' ?
N branden: bruler
BRAQUEMART (type de couteau)
N: brakemaar: épée courte avec une lame forte
Vient de N: breecmes: breek-mes: casse-couteau: couperet, serpe
N: breekmare: casse-mais: mais casse (une sorte de voeux quand on l'utilise)
BRASILLÉ (pâtisserie qui croque sous les morsures)
N: breuzelen: casser ou de tomber en petits morceaux
BRASSER (presser des pommes pour le jus)
N: brassen: brasser
L' ancien mot français 'bracer' (brasser) vient officiellement du latin, mais j'ai mes doutes. Je préfère voir que ça vient de 'braken breken' (casser): la cassure du grain à brasser.
'Brais' signifiait en 1080 'l'orge cassé pour la bière' dans la Chanson de Roland.
Georges Brassens appelle littéralement 'fils de brasseur'.
En Angleterre, une maison médiévale s'appelle 'brasenose' littéralement 'brasen-us': du flamand pour 'brasse-maison', maison ou l'on brasse ou maison du brasseur (Lowlands↓).
BRAYER (terme naval)
Norrois: bræða
N: breeuwen braauwen: fermer les crevasses avec des cordes et de la poix
BRÈKE (ouverture ou trou)
Français: breche
N: breuke: brisure cassure rupture
N: breken: casser
brèke-dent, brechedent (dont les dents avants manquent), N: breketand: breke-tand: casse-dent
ébréker N: breken: casser
ébreké N: gebroken: cassé
BRELE (mal habillé)
N: flamand: briel (des choses de peu de valeur)
brœl (vêtement laid)
N: brol: des choses sans valeur
BREMAN (débardeur)
Islandais: ber (dragen) et man (homme)
N: berman beerman beurtman: débardeur, homme de peine
N: barkman: bark-man: barque-homme: quelqu'un qui travaille sur un bateau
Dans le port d'Amsterdam (19ème siècle), les hommes déchargeant des bateaux s'appelaient 'beurtman'. Le capitaine du navire se décrit aussi comme 'beurtman'. En Angleterre, il est appelé 'beurtman de Londres' selon 'De Formeville↓'.
Noms familiaux ou professionnels: Bertman Berman Breman Brement
A Rouen au 16ème siècle la société des 'Berman' s’appelait 'la Bergue', un mot dérivé du néerlandais 'barke', comme les bateaux sur la Somme qui ont reçu un nom lié: 'briganne' et leurs capitaines étaient des 'briganniers'.
BREUNE (soir brun)
Fr: brun
N: bruin, flamand brun: brun
Brun est une couleur sombre: ça s'adapte avec le mot 'soir'.
BRÉQUE voir brèke
BREUIL (bois marais)
N: Bruul briel: terre marécageux
BRICHET BRIQUET (chez les animaux : la partie du corps au-dessus des pattes d'avant)
N: borst brust borst: (lit. poitrine) chez les animaux : la partie du corps au-dessus des pattes d'avant
Brunes (seins d'une truie) du N: brust
BRIER BRIYÉ (pétrir)
Norrois: briðja (mouliner casser mâcher)
N: brieden: mélanger pour brasser (*briejen (verbe), parce que 'briejer' (profession) existe)
BRINE (eau salée extraite du sable de mer, Avranches)
N: brijn brine: de la saumure, de l'eau salée
N: Brinepit brine-pit: sel-puit: saline
BRIOCHE (gâteau , (au fig.) un arrangement maladroit)
N: brok brokke: pièce, en pièces
Manger de la brioche: Devoir vendre à un prix inférieur à celui convenu .
BROCHER BROQUER (libérer un passage)
N: breken: casser
N: uitbreken: demolir s'échapper s'évader
BRŌE BROUE (écume)
N: brouw brouwen: brasse brasser
Nom de famille à Lille: Brier, néerlandais pour 'brasseur'.
BROSQUIN (laarsje)
Fr: brodequin
N: broos broze brose: botte courte
N: brosekin: kleine brose: petite botte courte
BRU (mariée)
Norrois: brúðr (femme qui vient de se marier)
N: bruid: mariée
BRUMAN BRUMA BRUMENT (marié)
Norrois: brúðmaðr (marié)
N: bruidegom: bruidman: bruid-man: mariée-homme: marié
BRÛQUET (sternum)
Norrois: brjósk (cartilage)
N: broos brusk broosc broos brosc: fragile frêle faible
BUCE (buze, sorte de bateau)
Répertorié comme de l'ancien français, chez Debrabandere et INL, voir 'Buce'
Le mot est ici parce que c'est un mot composé avec 'kerl' qui a été utilisé par les Vikings de Yorkshire: butsecarlas buzecarlos ('Domesday'livre): buzekerels.
N: Bucekerels: buce-kerles: buce(bateau)-hommes: hommes qui travaillaient sur un bateau
Selon INL: vient de l'ancien français, buce: large vaisseau à deux mâts, pour le transport de marchandises lourdes.
N: Buce buse buyse: tube, tubulaire, mais en flamand c'est aussi un nom pour un grand bateau (tubulaire?).
Noms de famille: hannins bucen lant , et Jan Buce
Cet ancien français peut bien venir de l'ancien franc.
Le nom de famille ' Buisman Bushman Bueseman: 'buce-homme' peut très bien définir la profession de l'homme, au lieu de 'Bus /Boso' (un nom de famille) et homme.
BUÉE (fumée de la vaisselle)
Robin: Duits beuchen (afwassen) Engels (afwas)
N: bouwette brouwette buwette bruwette buwet: tuile pour faire entrer la lumière, ou faire sortir la fumée
BUQUER (couper abattre)
N: beuken: frapper couper battre
BUR BURE (quartier résidentiel)
Latin: burum
N: buurt buurte buyrte (quartier résidentiel)
N: onl: *būra būr buur: maison) et *būrja: cabane grange stable
T B: A Bâle une ferme s'appelle 'Bordebure'.
Wikipedia donne une explication frison pour 'Bordebure': 'boord' (frontière) et 'bure' (huis): maison sur la frontière ( ici Barbierbeek )
Voir aussi 'buret'
T F: Mannequebeurre (Monnikenbure)
BURET BURON (porcherie)
Norrois: búr (kooi)
N: onl: būr buur (huis, woning, hut, schuur, stal)
BUSSE (petit tonneau)
latin commun: bossex
N: bus flamand: busse: bidon
BUT BU BYE BEUF (maison , cabane , hangar, grange )
Norrois: búð
N: boet (hangar grange, partie d'une ferme)
BUT BUTE (morceau de bois)
Norrois: butr
N: bout boute (planche ou étagère, en bois ou en métal ) Larousse nous explique que c'est du francique: *būt (tronc arbre)
En flamand on dit 'boet' (pièce) avec le même son que dans le mot anglais 'should'.
Distractions:
Normand: bute (botte de foin) buter (arrêter) butas (grossier) abutition (résultat)
Français: but (cible)
BWOZ BOUSE (fumier)
N: boes boesplank (la partie (planche) de la grange où les vaches sont avec leurs pattes de derrière et où le fumier tombe.)
bwoz de vak: fumier de vache
CABBILLAU(D) BACCALAUDE (morue)
N: kabeljauw bakkeljauw: morue
CAHOTER (cahoter secouer)
N: hotten: cahoter secouer
CANNE CHANNE KANNE CANE (cruche)
N: canne kanne (cruche pot)
CALME-BLLAUNC (la mer pendant une belle journée)
N: kalme (comme terme naval: calme plat)
N: blank (clair brillant de lumière, blanc)
CAMBUSE (coquerie)
N: kombuis: coquerie
N: kokerie kokerij: là ou on cuisine
CAMPAGNE (expédition militaire)
N: op kamp gaan: aller au camp
N: kampen: 'camp' dans le sens de lutter pour vaincre.
Champion (ancien français: campion): N: kampioen: qui remporte le camp.
Compagnie: avec qui vous êtes au camp
N: kompaan: compagnon
CANLATTE (chevron)
N: kantlat: kant-lat: côté-latte: chevron
CANT CAN (côté)
Islandais: kant
N: kant: côté
Mettre une pierre sur le cant
de cant ou de plat
CANTAER CAUNTAER (pencher)
N: kanten: pencher
N: kantelen: pencher et puis tomber (chavirer)
CANTER (pencher tourner)
N: kanten: pencher
N: kantelen: pencher et puis tomber (chavirer)
CABUS (chou fade)
N: kabuis cabuus: chou
CAPRE (pirate)
N: kaper: pirate
CAPON COPIN (coq castré)
Islandais: kapun
N: kapoen, onl: kapūn: coq castré. (Veut dire aussi: un jeune qui fait des bêtises)
Su men fumier encore J'nourris un gros copin
CAPOT ( détruire empêcher)
Etre capot, faire capot (N: kapot zijn, kapot maken)
CAQUER
N: caak kaak: joue
N: caken: caquer
'caqueharenc'
N: kaaker: couteau pour ouvrir les huîtres: Caqueu (Joret↓)
CARLINGUE CALLINGUE (scheepsterm, balk die de voet van de mast vasthoudt)
Scandinavisch: kerling
Engels: carling
N: cal calle: bois pointu d'un côté, fournitures de navires
Flamand: calleeringe, calleren: mettre en équilibre
CARTE (pinte, quart de pot)
N: kwart, flamand: kart: quart
CARTER (rendre place)
N: flamand: gerten (rendre place)
CAT CATTEKAT KATTE (chat)
latin vulgaire: catus et Celtic - Breton: caz
N: kat katte: chat chatte
Rue du Cat Rouge (Rouen)
CATAU (une femme qui ne se comporte pas correctement)
N: kat/katte flamand: kattinne: une femme acrimonieuse
CÂTÉ (château)
F: château
N: casteel kasteel: château
CATOUILLI (chatouiller)
Normand: *kittla kittle kile
N: kittel kittelen: chatouille chatouiller
CAUCHEMAR
ancien français: caucemare chaucemare cauquemare.
N: koli koki: monstre de mer
N: mare: message (ou N: mare (eau stagnante)
Relatif à langlais: nightmare et N: nachtmerrie: nuit-message: cauchemar
CÉLIN, CÉLAN (aas)
Norrois: síld (hareng)
N: zeelint: algue qui peut être utilisée comme un appât
CENGLES SENGLES (rocades dans les quartiers résidentiels à Bayeux)
Les sengles de St.- Patrice, les sengles de St.-Floxel
Latin: cingulum (ceinture)
N: singel ( rocade connu, entre autres, à Anvers)
CÉRINNE (baratte)
N: karn flamand: keer(ne): baratte
CHANNETTE CANNETTE (petite cruche)
N: kannetje: petite cruche
CHATOUILLER
N: kitelen kietelen kittelen: chatouiller
Larousse mentionne 'katelen', INL ne le trouve pas
CHAUNDELYI ( pieu (de bois)
N: kandelaar (chandelier)
Français: 'chandelier' (d'origine en bois?)
CHER (poteaux de clôture afin de plier des gaules)
N: keer: tourner, faire tourner
CHIGNELLE (prune)
Français: cenelle
N: slee: prune suavage
N: sleedoorn: slee-doorn: prune sauvage-épine: épine noire
T B: Sleihage
CHION (brindille)
N: flamand: cane (bâton)
CHIPER (enlever picoter)
N: kippen: picoter
CHIPOTER (traîner chipoter)
N: kippen (chipoter des petits mots et des baisers)
CHITTE (être choqué)
Avoir la chitte
N: schijt, flamand: schite: de la merde
Hij zit met de 'schijte, schijters': (lit.) il a la 'schite': il a très peur.
Un dicton qui existe aussi en Écosse dans les 'Lowlands' (région des exilés Flamands)
De schijt hebben aan iemand: (lit.) avoir la 'schite' à quelqu'un: être fâché contre quelqu’un.
CHOPĔNE (taille de beurre)
Français: chopine
N: schoppe (taille de beurre)
N: schep schoppen scheppen: pelletée puiser
CHORER (marcher peniblement, devenir malade)
Islandais: korra (difficulté à respirer)
N: coren cueren keuren curen (tourmenter, faire souffrir)
N: Eene pine coort mi. (lit.): une paine me 'coort'.
N: karren: les cris des poules, comme 'chorer' en Normandie, liés avec des poules malades.
CHOULE (pied)
Latijn: sole
Français : lié à 'soulier' (chaussure) et 'sol' (la plante du pied)
A cause de la forme du poisson: le 'sole'
N: zool zole: semelle, plante du pied
CHOULER (repoussant brutalement)
Il existait en Normandie, Picardie et Artois et un jeu de boules assez brutale 'jeu de choule, jeu de chole, jeu de soule.
N: kolf (casse-tête) kolven: précurseur de 'golf'
Au musée de Lombardsijde on peut voir un bâton de 'kolf', précurseur de 'golf'. Le jeu avec ce bâton était plus brutal que le jeu de 'golf'.
SHOUMAQUE (surnom pour un cordonnier)
N: schoenmaker scoemakere: cordonnier
CHRENE CREN SRENE (vase de pierr , percé à l'intérieur, ou l'on garde la crème)
N: schransen (casser diviser)
CINGLER (naviguer à voile vers une certaine direction)
Norrois: sigla
N: zegelen zeilen: naviguer à voiles
N: zwengelen: tourner la manivelle
CITRE (cidre)
N: flamand: citre (de la limonade)
CLAMPIN (léthargique, demi- paralysé)
Islandais: klampi (cheville)
N: klampen (klemmen): cromponner, serrer pincer
CLANCHER (loquet clenche)
N: klink: le loquet
N: de klink gebruiken: utiliser la 'clanche' d'une porte
CLAPÂODAER (gigoter)
Norrois: klappe (vite mettre, taper des mains)
N: klappen: taper des mains
N: flamand: klappen: parler
CLAPER (gémir, se plaindre)
Il clape dans ses habits
N: klapperen: claquer (les dents), greloter
CLAPOT (kwaadsprekerij, roddel)
N: flamand: klappen: parler
N: klappei: bavarde
Dans les flandres françaises: 'claper' babeler, faire du bruit, et un 'clapet' est un 'moulin à paroles'
CLAQUER (jeter avec force)
N: klakken: frapper cogner jeter
CLAQUE (genre de chaussure de femme)
N: flamand: 'Klakke' nom de plusieurs choses qui font un bruit de claquement
CLAQUETER (les dents claquant du froid)
N: klakken: claquer
N: klakkeren: claquer tout le temps (N: *klakketeren?)
CLINE (mouton en mauvais état)
N: klein cleen clene cleyne: petit, immature
CLLANCHE CLLANQUE CLLENCHE (partie mobile d'un interrupteur à bascule ou porte)
N: klink klinke klinka clincke: clenche loquet
CLLINQUE (grippe coqueluche)
N: klikken: claquer
N: kink: de l'asthme
CLLU (morceau de tissu)
Norrois: klútr (cassé)
N: klomp, kloot (morceau de tissu , chiffon)
N: cluwen: pelote
CLUCHIÉ (rire sous cape) et KLUEE KLOKE (glousser caqueler)
Fr: glousser
N: kakelen klokken: glousser caqueler
Klokhen: cllucheuze :mère poule
CO COQKO (coq)
Le mot français pour coq a été d'abord 'gau', du latin 'gallus'
Islandaiss: kock
N: cocke kocke kock: coq
N: kockje: kokyi : coq + diminutif 'je': petit coq
COCHEVIS (poisson de mer)
N: coc kok kokvis: poisson de mer
COCZA (colza)
N: koolzaad: colza
COFRALE (bateau à une voile)
N: koffe kof: bateau
COLIN
Norois: koli
N: koolvis: kool-poisson: colin
N: kollijn: cabillaud
COLZA (koolzaad)
N: koolzaad
COMBIEN QUE
Combien que le blé se vend ? (lit.: Hoeveel dat het graan kost?)
N: Hoeveel dat ? Combien que ?
COPIN (fabricant de textile)
N: kopen koper: acheter acheteur
N: cuppin coppin existe comme surnom masculin
COQUEMAR (bouilloire)
N: kookmoor: kook-moor: bouille-noir ou bouille-chaudière: bouilloire
COQUERON (petit placard , le mot vient d'une petite chambre où on cuisinait)
N: kokerie kokerij (là ou on cuisinait)
COTIN COTTE COTTIN COTIE (petite maison, y compris le jardin autour de la maison, étable)
Anglais: cottage islandais: kot
N: kot cot cote kotje (cabane, petite maison)
cotte à tchi (loge du chien)
COUÈNE COÈNE (imbécile, imbécile, lâche)
N: kwene: vieille femme, femme stérile
N: kwink (plaisanterie amusement saillie)
COUQUE (gâteau)
N: koek: gâteau
COUTLÉ KUTLÉ (plier, plier le lin)
N: kuitelen: culbuter
CRABE
Norrois: krabbi
N: crab krab, flamand: krabbe: crabe
CRAGNERE (ruïne)
Dictionnaire: bas-allemand 'karn' (encoche)
N: keren (changement d'état, devenir mauvais)
N: cragen: tuer détruire
CRAISSI CROISSI CRESSIR (de l'émotion violente)
N: krijsen (crier hurler)
CRAMPIR (SE) (se) fixer)
N: krammen krampen (fixer avec une agrafe)
CRANQUIÉ (crispé)
N: krank cranc (malade faible)
craunqueux: personne souffrant d'arthrite
cranque: N: krank ou kramp: malade ou crampe
CRAPA (crapaud)
Norrois: kraup krupja
Anglo-saxon: creopan
N: kruiper kruipen: rampeur ramper
CRAPE (raisin)
N: krap krappe flamand: krabbe: grappe
N: flamand: een krabbe verdjus: une grappe de raisin
CRAQUE CRAX (corneille, fruits noirs du prunellier)
Norrois; kráka (corneille) krækiber krækjeber kråkeber (fruit)
N: kraai: corneille
N: kraak dans 'kraakbes, krakelbes krakelbeier': sorte de baie (bes=baie)
CRAQUELIN (cartilage)
N: krakeling?: kraakbeen cracbeen craecbeen krack kraeck: cartilage
CRASE (sale tour)
N: kras: vigoureux fort raide
CRASSINER (bruiner)
N: krijzelen ( petite chute de flocons de neige mouillée)
CREULE (ensemble de poissons (merles de mer) suspendu à une corde)
N: krul krulle crulle: boucler
CRECQUES (prunes sauvages)
N: kriek: cerise
CRIQUE CREQUE (petite baie)
Norrois: kriki, Islandais: kring
N: kreek, flamand: kreke: crique, anse
A 'La Hague' il y avait un 'craquevik (crique-quartier)
CRIQUE du jour (aube)
N: krieken van de dag: aube du jour
Normand: S'levé dée la crique (du jour)
CRIQUES CROCS (dents)
N: krakers: dents
CRIQUET CRIQUÉ (grillon)
Anlaiss: crickett
N: krekel crekel krikel: grillon
CRO (de la roche molle à la surface d'une carrière)
Celtique: crag
N: krag (bord de boue sur un quai d'été)
CRO CROC VIEUX CRO (un âgé , ou des animaux âgés avec peu de dents)
N: oude kraker: vieil homme (en bonne santé)
CROLLER (remuer)
N: krullen: boucler
CROUTTE CROUTE CREUTTE CROTTE (terres fermés et cultivées autour de la maison de l'agriculteur , ferme)
Latin: crypta
Ecossais: croft (ferme)
N: crocht krot flamand krotte: boue krotte gauche sur les vêtements)
N: coter keuter cotter cater: occupant d'une ferme qui doit travailler sur ses propres champs
N: keuterboer: keuter-boer: 'keuter'-fermier
CTI (de pti cti) (nouvelles pousses, par exemple sur un arbre scié)
N: getijg: ce qu'on enlève
N: tijgen, kweken, trekken aftiegen: enlever arracher
CWINE JIME WINE (pleurer)
N: wenen: pleurer
N: geween: les pleurs
DALE DELLE (partie)
N: deel (partie)
Pour le partage des poissons.
DALE (vallée)
Norrois: dalr
N: dal dale: vallée
DALLE (auge, évier en pierre)
Norrois: dæla (fossé gouttière)
N: dal flamand: dalle: fissure, trou dans le sol, fossé
DALLE (carrelage)
N: flamand: dalle (carrelage)
DAM (barrage)
Norrois: dammr
N: dam: barrage
DANS (sur (dans)
Grimper dans un arbre (français: sur un arbre)
N: Nous grimpons aussi dans l'arbre
DANSER (danser)
N: deinzen dansen dinsan: aller danser tirer
DEDANS
mettre quelqu'un dedans (faire quelque chose afin qu'on se trompe)
N: indoen: in-doen: dedans-faire: faire quelque chose à quelqu'un
DEHAUMER (de heaume , casque)
N: helm helme: heaume
N Wilhelm: wil-helm: volonté-heaume: Guillaume
DÉHEUQUI (SE) (quitter son lit, son lieu)
N: construction avec 'dé' et 'hokken': de-cabane: quitter la cabane (le lit, alcôve)
DÉHOLAER (SE) DÉHOUOLAER (SE) (sortir de sa caverne, de son creux)
N: construction avec 'dé' et 'hol hole' (N: hol hole: caverne creux)
DELLE DELE (une partie des terres agricoles)
Norrois: deill
Anglais: deal
N: deel: part partie pièce
DEMOUÉSELLE (libellule)
N: waterjuffer: water-juffer: eau-demoiselle: libellule
DÉOUINSELAER DÉOUINCILLOUNNAER (effiler desserrer séparer)
N: winselen wintselen: avoir des profits
N: ontwindelen flamand: ontwindselen: dérouler
DÉPÊQUILLONNAER (enlever la boue des chaussures)
N: flamand: ont-pekkelen de ontpekken: faire quelque chose afin que sa ne colle plus
N: flamand: pekker: quelqu'un qui ne veut pas aller à la maison qui veut continuer à faire la fête
DÉRUNÉ (slubber débrailler)
Duits: rumen
N: ruimen rumen: mettre en ordre
N: dis-ruimen: le contraire de mettre en ordre
DÉTCHIRÉ (déchirer)
ancien allemand : skirran
N: scheuren, dis-scheuren: déchirer
DÉTRAT (trace)
N: de straat: la rue
DEULER (se faner)
N: dolen: errer, souffrir, être dans la tourmente
T F: la Deule (rivière près de Lille) peut signifier: la rivière errante avec beaucoup de méandres
DIABLE (lotte)
N: duivelvis zeeduivel: duivel-vis: diable-poisson ou zee-duivel: mer-diable: lotte
DIC DICK DIGUE (du remblai de terre)
Norrois: díki
N: dijk, flamand: dik dic: digue
DIGARD ÉTIGARD (ce qui pique, cheville)
N: degen degenhard (deinard): piquant comme un 'degen' (épée) (degen-hard: épée-dur)
N: steker: quelque chose qui pique
DOBICHE (vieille femme avare)
Anglais: daub
N: dib: surnom pour une femme négligente ou malveillant
N: flamand: dubbe, dibbe dibbeke: bigot
DOQUE DOGUE DOCHE (plante)
Norrois: dokka
Anglais: dock
N: dokke dock docke docken: nom de toutes sortes de plantes
DRAGUES (échassiers)
Norrois: *draga (tirer)
N: dragers (quelqu'un qui porte un vêtement particulier, par exemples des bottes )
N: dregge dreg (terme naval)
Ce sont des bottes que l'on porte dans l'eau, pour pêcher avec un 'dregge'.
Le français 'draguer' vient aussi de 'dregge': faire que la personne est prise dans son 'dregge-net'(drague-filet)!
DRAMER (battre)
Latin: ramus (branche) ou Breton dramen (poignée)
N: drammen dremmen: harceler par envie
DRANET DRANÉ (filet pour poissons)
Norrois: dragnet
N: dregnet: filet pour poissons
N: dreg, draag: porter
N: net: filet
DRAYER (tourner)
N: draaien: tourner
DRENOEUD DRENOU (noeud double ou triple)
'Dre': N: drie: trois
DRÈVE (allée)
N: dreef, flamand: dreve: allée
N: drijven driven: pouser mener
DRIGUE (gay joyeux)
buon drigue (homme joyeux)
Vieule drigue (femme irrespectueuse)
Frans: drille (bonhomme joyeux)
ancien allemand: drigil
N: dril: être dynamique, tourmenter taquiner.
N: drieger: escroc
N: vuile drille (fille légère, prostituée)
N: drekkig: sale et sans valeur
DRINQUER (12ème siècle: les Ducs de Normandie, Benoist)
Frans: trinquer
N: drinken: boire
DRÔLE (troll)
Norrois: tröll
N: drol drolle (géant , démon, diable)
DUNE
du celtique duno
N: duin, flamand: dune: dune
DUVET (duvet)
N: dons: duvet
N: duve: pigeon
N: duver: pigeon mâle
EBBE EBE IB (marée basse)
Normand tout ce qui vient d'ebbe s'en retournera de flot.
hebe (dans une charte de 1282)
N: eb ebbe : marée basse
ÉCACHE (patin)
Français: échasse
N: schaats: patin
ÉCALE (écaille)
N: schaal schale flamand scale: écaille
ÉCALE (prairie , résidence d'été)
Norrois: skáli (*scale)
N: schaal schale: couche supérieure de terre couverte de bruyère ou autre culture sauvage
ÉCALER (se débarrasser de l'écaille)
N: (ont)schalen: se débarrasser de l'écaille
ÉCANCHOUN (rachitis)
Norrois: skakkr (torsé)
N: schuin, flamand: skun: incliné
N: cranken kranken: affaiblir
N: cankeren, inkankeren: tourmenter détruire
ÉCART
Norrois: skarfr
N: scaerde, scheerde, scarde, scaert, scaerd, scard: rupture ou trou dans un objet
ÉCARVER (fendre)
Norrois: skarfa
N: scerven, scarven, sceerven: couper en morceaux, découper
ÉCEUME (écume)
N: schuim, flamand scum: écume
ÉCHIFFE ÉCHIVE (morceau de bois pointu)
N: schijf: morceau plat coupé
ÉCHOPPE (boutique)
N: schoppe (boutique de foire, débarras)
ÉCOCHIÉ (fracasser, écaler)
N: schokken: délabrer par un choc, mouvoir vigoureusement et prolongé
Écochete: casse-noix
ÉCOMAUNT (dégoutant)
Norrois: skömm (honte)
N: schaamte, flamand: skaomte: honte
N: beschamend: dégoutant
ÉCORAER ÉCORER (compter le poisson séché, déterminer les prix par crier)
Norrois: skora (mettre un signe)
N: scoren: marquer
écòreur: une personne qui perçoit de l'argent dans les halles de poissons et qui le distribue à nouveau.
ÉCORE (teme naval, côté incrémenté, rive)
N: schor, en Flandre: scorre schorre schore: rive, côte
Lié à l'anglais 'shore': côte
ÉCORÉ (étayer)
N: schoren scoren: étayer
ÉCOUTE (barque)
Norrois: skaut
N: schuit scute: barque
EDEL (noble)
Nom de famille en Normandie: Edel (Cherbourg)
N: edel: noble
ÉGLEFIN AIGLEFIN (églefin)
N: schelvis: églefin
ÉGROUÉ (égrener)
N:ontgrutten ontgranen: égrener
greineren: granuler
greinen: créer une surface rugueuse
ÉGUÉRÉ (égarer)
N: waren (errer)
N: warreren: égarer
ELBOT (poisson plat)
N: heilbot: poisson plat
ÉLINDER (glisser)
N: glijden, flamand glien, gletsen: glisser:
Voir aussi gllichié.
ÉLINGUE
anglais: sling
N: slinge(r): élingue fronde
ÉLINGUER ÉLINGUI (jeter au loin, lanceur)
N: slingeren: jeter ai loin, lancer
eslingueur N: slingeraar: lanceur
ÉLOQUTÉ (déchirer)
Norrois: composition avec ex et lokr
N: slokeren: rendre faible et flétri
N: sluiken: dévorer
N: slokken: engloutir engorger
ÉLUGIÉLUGIR (ennuyé, fatigué , ce qui assombrit l'esprit , absent)
Norrois: lýjask (fatiguant)
...comme dirait ma grand mère: "oh mais tu m'éluge, vas tu arrêter d'jeuler!"
N: slooien: marcher chancelante ou instable
N: slomig: indolent
N: flamand: slaan geslegen: battre: je n'en suis pas bien, je dois m'asseoir
EMBARNI (faire enceinte)
Norrois: barna (jeune enfant)
N: baren, baring (ce qui cause quelque chose)
N: geborene: nouveau né
N: inboren: pénétrer
ÉMEINDRAER (rendre en morceaux)
N: verminderen: amoindrir
EN (au lieu de 'à' et 'dans').
Pierre est en le champ. Il va demeurer en Rouen. (Pierre is in het veld. Hij blijft in Rouen.)
N: en: in
ENFÉTOUNNAER (attacher)
Norrois: festr
N: vasten vesten (attacher)
ENGE ANGE (race descendance nature)
N: ing: famille de, enfant de
ENHOQUE (équerre)
N: een haak: croc
ENHOQUER (attacher)
N: inhaken: accrocher à quelque chose
EN PLACE DE ( au lieu de)
N: in plaats van: au lieu de
ENS (dans)
N: in: dans
ÉPÉ EPEC EPEU ÉPIEU (le pic)
Latijn picus
N: specht: pic
EPENIER ESPENIER (épargner)
Islandais: spare
N: sparen: épargner
ÉPERLAN (poisson)
N: spierling (petit poisson)
ÉPISSER
N: splissen splitsen: épiser
ÉPROGNERE (sporen van een kar)
ancien allemand: sporon
N: sporen: éperons
ÉQUERDAER (disperser gratter)
N: krabben, flamand: scharten scarten: disperser gratter
ÉQUEUME (écume)
N: schuim, flamand: skuum: écume
ÉQUIPER
Norrois: skipa
N: schipperen flamand: skipern: mettre en ordre
ERBE SIN JAN (artemisia vulgaris)
N: sintjanskruid sintjansbloem: saint-Jean - herbe ou saint-Jean - fleur: artemisia vulgaris
ERNUVE (printemps)
Latijn: re-novum-ellum
N: hernieuwe: renouvellement
ÉREURE (du travail sur le champ)
N: erren: labourer
ÉSAVÉ (irriter la peau en frottant avec un tissu rugueux)
N: schaven scheveren raboter
ésaveure: irritation de la peau
ESCORBUT (scorbut)
Suédois: skorbjud
N: scheurbuik: scheur-buik: déchirure-ventre: scorbut
ESCARBILLES (braises)
N: schrabhoeli: braises
N: schrabben: gratter
ESKEI ESQUIF ( petit navire de bonne maniabilité)
Norrois: skeið skip
N: schuit scute: chaloupe
N: schip flamand scip: bateau
ESKIPRE (marin)
Norrois: skipari (marin)
N: schipper, flamand: skippre: marin
ESNEQUESNESQUE (bateau viking)
N: snek snekke: bateau viking
ESPAR (morceau de bois , matériau )
N: sparre spar: épicéa chevron
ESPÊCHE (épingle)
Islandais: spick
Latin: spiculum
N: spies spieske: lance, petite lance (= épingle)
ESPRANGNER (détruire casser)
Islandais: sprangia
N: springen: déchirer éclater
EST
Norrois: austur
Anglais: east
N: oost: est
ESTAGUE (étai)
Norrois: stag
N: stag voorstag: étai
ESTAMPER (marcher sur, écraser)
Islandais:stappa
N: stappen stampen: marcher trépigner
ESTAMPERCHE ETAPERC ETANPERQUE (perche)
N: pers flamand: perse: perche baton
ESTIÈRE (gouvernail)
Norrois: stýri
N: *stiura, stiere stuur: gouvernail
ESTOC ÉTAU (bâton)
N: stok: bâton
ESTOMAQUER (contrarier)
Latin: stomachor (woede)
Anglais:to stomach
N: stomen: (lit.) jeter des vapeurs: être très faché
ESTOMPE (coup de poing)
N: stomp: coup de poing
ESTORMIR (surprendre, se rendre maître, émécher)
Islandais: storma (tempête)
N: storm stormen: tempête, faire un tempête
Noms de famille en Normandie: L' Estourmy Estor Estour
ESTRAN (sable plage)
Suédois: strond
N: strand, flamand: strange: sable plage
A Londres, le 'strand' existe toujours comme un quartier et on en voit un emprunt flamand
ESTRENC (corde)
Norrois: strengr
N: streng strinc stringhe: corde torché
ESTROPE (corde)
N: strop: corde
ESTURMANESTERMAN (pilote, homme de barre)
Norrois: styrimaðr (capitaine)
N: stuurman: stuur-man: gouvernail-homme: homme de barre
ETA (étable)
Islandais: étable
N: stal stalling: étable
Les lieux de pêche le long de la Seine ont été appelés 'estallières'
ÉTAC (monceau)
Norrois: stakkur
N: stak staak: perche barre
ÉTALINGUE (terme naval)
Norrois: staglína
N: staglijn, flamand: stagline: type de câble ou corde sur un navire
N: stalling, flamand: stallinge: zone de stockage pour les bateaux
ÉTAMBOT (le bord côté quai)
Norrois: stafn-borð
N: flamand: staboord: le bord côté quai
ÉTAMBRAI (menuiserie)
Norrois: timbr
N: timmer timber: menuiserie
ÉTAPE (pile)
N: stapel: pile
ÉTCHURIE (écurie (pour chevaux)
allemand: skura
N: schuur schure scure: grange hangar remise
ÉTÉLET (sterne)
N: stern: sterne
ÉTERLINGUIÉ ÉTERLINGUÉ (pousser, lancer avec violence)
Saxon: sterling Allemand: sturiline
N: stuurling: de manière bourrue
N: slingeren: balancer
N: flamand sterling(s): comme ça sans vergogne
ÉTIBOT ÉTIGOT ( chaume résiduelle sur le terrain)
N: stoppel: chaume
ÉTIGOT (ladder trap)
Norrois: *stigi (escalier)
N: steeg, stege: rue étroite , escalier
N: stijger: avec quoi on monte
ÉTIGUES (petites branches)
N: stekels: épines
ÉTO (chaume sur un terrain)
Allemand: stupfila
N: stoppel stoppels: chaume sur un terrain
ÉTOC (tronc)
Norrois: stokkr (tronc)
N: stok: bâton, pièce de bois, tronc
ÉTOUPAER (fermer boucher)
N: stoppen: arrêter fermer boucher
ÉTOQUER (attacher, écarter les graines du foin, soutenir)
N: stokken: soutenir
N: flamand: stokkeren: collecter empiler entasser
ÉTORER (prévoir, réserve)
Anglais: stord
N: storen storeren (régler fonder)
ÉTRAIN ÉTRANETRAE (foin)
N: stro strooi strooien: paille
ÉTRA(T) (trace dans la neige)
N: straat: rue
ÉTRIPER (griffer gratter)
N: strippen (tracer avec une aiguille, rendre plat avec les doigts)
ETRIVER ÉTRIVAER (quereller disputer)
Islandais: strid
N: streven strijven striven strijden: combattre avec un autre pouvoir, poursuivre un objectif
EY (ile)
N: ei (ile)
EYAER (regarder observer)
Norrois: eyja (regarder)
N: ogen: regarder observer  
FACO (motte plaque)
N: flamand: fak fakke: motte plaque
faco d byœœr : N: flamand: fakke beuter: morceau de beurre
FAGUELIN (simple)
N: vaag vagelings: vague vaguement
N: Ou le mot 'faghele' qu'on trouve au 13ème siècle à Bruges à côté d'un nom de femme? (INL)
FAIRE (maken)
Il li demandent de lur pere et comment le fesoit leur mere (Duméril, lai de Havelok)
En français: Comment allez-vous? en N (lit.): Comment faites-vous?
FALAISE
Voir Falaise (nom de la commune)
FALLE FALE (gueule gorge)
Islandais: falr (connexion) ou fiall (peau)
Allemand: fël
Anglosaxon: fell (peau)
N: vel: peau
FALMÊCHE FALMÈQUE (étincelle)
N: vlammeke: petite flamme
FALX FAS (faux)
N: vals: faux
FARAUD (décoré)
Islandais: fadr (plume)
N: veder (met veders bedekt?): plume ( recouvert de plumes ?)
FARIGAND (inutile , sans valeur)
Conversation pleine de farigands (parler avec beaucoup de mots inutiles)
Boisson pleine de farigands (boissons avec des choses étranges qui ne doivent pas être là)
N: vergaan vergaand: périr, ce qui brise-qui devient sans valeur)
N: verregaand: extravagant extrême
FASEYER (chuchoter)
N: fazelen: chuchoter
FEL (faible, brut, malveillant, parfois courageux, dur)
N: fel: faible, brut, malveillant, parfois courageux, dur
FERLAMPIER, FRELAMPIER (vaurien)
N: verlampen van lampen: boire avec excès
FERLANDE (mauvaise monnaie)
N: verlanden (payer, échanger pour de la terre)
FERLUCHES (quelque chose de peu de valeur)
N: verluken verluycken verloken: fermer, se fermer, fermé
N: verlies: perte
FESTAMPER (battre)
N: stampen (vaststampen?): battre affermir damer
FESTE (corde)
Norrois: festr (corde)
N: vast vaste: corde pour attacher un bateau
FETRE (panaris)
Anglais: fester (s'envenimer)
N: fijt: panaris
FEU FIET FIEU (bétail fief)
N: vee: bétail
FEURRE (foin)
N: voer voeder: alimentation pour animaux
FIAÉE (grande quantité)
N: vee veestapel: le bétail (vee-stapel: bétail-pile)
FICHE (poisson)
N: vis: poisson
Mots avec poisson: Fécamp (viskamp: poisson-camp) fisigart (vis-gaard: poisson-jardin)
Une charte de 1030 parle de 'fisigardum' à Dieppa.
Voir 'stokvis'.
FINAER (trouver)
N: vinden, flamand: vin': trouver
FINER (trouver)
Islandais: finna
N: vinden flamand vin': trouver
FLAMBARD (courageux brillant , qui veut prospérer , fanfaron)
N: lié à: (ont)vlambaar vlammer vlammen: inflammable flammes flamboyer
FLAC (vent)
N: vlaag, flamand: vlage vlake (vent, se levant brusquement)
FLANA (courir ça et là)
Frans: flâner (venu dans le 19ème siècle en répriment le mot Norman)
N: flaneren: flâner
FLEU FLEUR ( baie, marais )
N: vloed vliet: ruisseau
FLIONDRE (poisson plat)
Relatif à flat (plat)
fletan: gros poisson plat
N: onl: flat vlat ( surface plate) flamand: plate (poisson: plie)
FLIETFLIETS (ruisseau)
Norrois: fljót (ruisseau)
N: vliet: ruisseau
FLIOQUE FLOQUE (petite touffe de laine ou de soie)
N: vlok: flocon
FLIQUE (petit morceau de pain ou de viande)
Norrois: flikki (tranche de lard)
N: moyen néerlandais: vlec vlecke vlicke: la moitié d'un porc abattu, tranche de lard
FLLAUNC (hanche)
N: flanc flank: flanc
La hanche vient aussi de francique *hanka: N: hanke (hanche)
FLLIP FLLIPE FLLIPPE (boissons chaudes de vin ou de bière ou de cognac ou d'un mélange de bière et de vin avec du sucre)
Anglais: flip
N: flamand: flip flips
FLO (troupeau)
Norrois: flokkr (troupeau)
N: vlok (troupeau)
FLONAER (s’évanouir irriter)
Norrois: flóna (chauffer)
N: flauw (ver)flauwen flauwvallen: faible, s’évanouir
FLOQUET (petit troupeau)
N: vlok: troupeau, vlokje: petit troupeau
FLOT (marée haute)
Norrois: flóð (marée haute)
N: vloed: marée haute
Sur la côte nord de la France il y a un bateau qui s'appelle 'Flobart'.
N: flobart: vloedbaar: vloed-baar: maréehaute-faisable: bateau qui peut résister aux raz de marée.
FLOTTE (flottant)
Norrois: floti
N: vlot vlotten: flotter flottant
FLOUETTE FLOUET (aile)
Norrois: fluga
N: vleugel vleugeltje: aile
FLÛTE
N: fluit, flamand: flute: flûte
FOC (misaine)
N: fok: misaine
FORBANNIR (bannir)
N: verbannen: bannir
FORLENC (des sillons ou des rainures dans les champs)
N: voorlang voorling vorelinc vorlinc vuerlinc vuirlinc vorelanc (une taille de champ) La taille du champ est un bon 200 mètres de long. Cinq sillons sont environ un kilomètre.
Les Anglais utilisent le terme 'furlong' dans le même sens.
FOUI (tourner la terre)
N: vouwen: plier
FOURCFORK (fourche)
Latin: furca
N: vork vorke: fourche
Un autre exemple comment le Norman et le flamand ont la même évolution du latin.
FOURLORE (un fantôme avec une flamme qui fait que quelqu'un se perd, distraire du droit chemin )
N: verloren: perdu (moralement)
flamand: loreeren (errer)
FRAI FRAÎCHE
N: fris frisc frisch: frais
FRANQUE FRAN (franc courageux)
N: frank: franc courageux, brutal
Franque raie (une gorge entre deux propriétés qui devrait être laissé libre: Franque ligne)
A la bonne franquette (Comme chez les Francs: honnête, simple, sans beaucoup de chichi )
FREMAN (fort rude rapide)
Latin: firma
N: ferm ferme: fort, excessif
N: vrijman: vrij-man: libre-homme: comme un homme libre
FRÉLAUMPYI (bandit)
N: (ver)slampamper : vaurien. Verslampampen (verbe)
Voir FERLAMPIER
FRETELAIT (lait caillé)
N: fruttemelk: frutte-melk: déchets-lait: lait qui ne vaut pas grand chose
FRÉLATTER (recouper le vin)
N: verlaten: abandonner. Pas soumettre à des mesures restrictives
FRET
N: vrecht vracht: fret
FRI (LE) FRIE (LA) (l'herbe, le champ)
N: fri vrije,: libre
N: vrij erf: libre ferme (libre, non lié)
T N: Frifurda *Friwurth (Vrijvoorde Vrijwierde)
T B: Frihem (Vrijhem)
FRICHE (frais)
N: vers: frais (champ frais: prêt à être labourer)
FUROLLES (feu follet)
Norrois: *fýri (feu)
N: vuur: feu
GABASSER (sauter)
Français: gaber (rire)
N: gabben: se moquer , rire moqueur , rire diffamatoire , rire sinistre
N: gabaes gabaas gabber ( moqueur farceur)
GABERIEN (moqeur, qui triche les femmes)
N: gabber: se moquer , rire moqueur , rire diffamatoire , rire sinistre
GABLE GAB JABLE (section d'un mur, façade)
Islandais: gafl
N: gevel: façade
N: gaffel gavel gabel: égal uni
GADE GATTE (baril)
Islandais: jatta
N: vat, vate: baril
GADE GRADE (cassis , groseille)
Norrois: gaddr (épine)
N: graat grate: arête
GAFFER (mordre)
N: happen gappen: mordre chiper barboter
Notez le changement de son germanique.
GAIGNETER (semer en labourant)
N: winnen wennen wijnen: labourer la terre
N: herwinnenre: gainer, un deuxième dépassement des cultures
GALAPIAN (vagabond)
ancien allemand: gahlaufan
N: de *wala hlaupan (bien courir)
GALES (célébrations de joie)
Norrois: gala (chanter)
N: galen: désirer, convoitiser , faire du bruit
N: galmen: retentir chanter
GALIMAFRÉ (manger abandonnement)
Latijn cali (chaud)
N: galig: gourmand
N: flamand: moffelen smoefelen: manger joyeusement
gallimaufry ragout
GALTE (mouler secouer)
N: welten welteren: rouler emballer
GAME (écume dans la bouche d'un cheval)
Islandais: gam (colère)
N: gamel gammel: vieux et usé de l'utilisation
N: wamen: sentir une malaise
GANGÉ (gagner)
N: weiden, francique: *waidanjan: chercher de la nourriture
GANIF (couteau)
Islandais: knif
N: knijf knif: couteau
Lié avec l'anglais 'knife'
GAPE GAUPAILLAER ( la bouche grande ouverte, manger gourmand)
Norrois: gjespe (bâiller)
N: gapen *gapa: bâiller
GAR (oie mâle)
Norrois: gås
N: gans, onl goes: oie mâle
GARDE (remise)
N: warde: gardiennage
N: warde garde gart garde: gardien
T B: wardobeki *Wardebeke Waarbeke (Aalst) wardolant *Wardeland Warlande (Waver) wardolōII *Wardelo (Waarloos)
T N: wardolōI *Wardelo, (de Veluwe)
GARDIN (jardin)
Islandais: gard
N: gaard gaarden: jardin
T Normandie: fisigard (poisson-jardin à Dieppe) vingard (vin-jardin à Bayeux) Le Gardinote (quartier à Bayeux: gaarde-note (jardin-récolte/rendement) ou gaarden-ote (jardin-ote/oyt/oit/oot (toponyme trouvé à Bruges, dont le sens est obscure.)
GARDINIER GARDINYI (jardinier)
N: gaardenier: jardinier
GARE (rive du fleuve)
N: waren waron: conserver garder protéger
GARNI (avoir le nécessaire, se reposer)
Français: garnir
ancien francique: warnjan
N: wernen warnen: battre, faire attention, résister
N: waren: faire attention à quelque chose
GARS GAS ( garçon)
Lié au latin 'vir'
N: war were: courageux fort (dans l'armée)
N: wars: féroce, têtu et cruel.
T B: Zevergem (Sewaringhem, se(de)-war-ing-hem: la maison de la famille du guerrier modérée)
Breton: 'gwaz': serviteur
GATÉ (gâteau)
N: wastel, Francique *wastil: gâteau
GATER (uriner)
N: water wateren: eau/urine uriner
GAT(T)IER (agent)
N: wachter: gardien
GATTE (jeu sur le sol dans lequel le dessin en craie a la forme d'une porte, pour jouer à la marelle)
N: gat: trou porte
Gatter jouer à la marelle
GAUDE (plante qui donne un colorant jaune)
Guède est la plante pour la couleur bleue.
N: wayde weede: colorant bleu
GAUT (bois)
N: woud hout: fôret bois
GAZE HAZE (marais, boue des marais)
N: waas waso, flamand: waze (boue, terrain marécageux)
GELDE (guilde)
français: guilde, ghilde
Norrois: guelda (payer)
N: gilde gilda: guilde
Gelde: Nom d'une maison de guilde à Rouen.
Geldons étaient des rebelles selon 'Wace', des associés Normands, une bande de soldats
GÉNOTTE GERNOTTE GUERNOTTE JARNOTTE (cacahuète)
Norrois: jarðhnot
N: aardnoot, flamand erdenote: cacahuète
GIBLAER (cris exaltés)
N: gibbelen gijbelen giebelen: pousser des petits rires
GIFFE (querelle)
N: kijf kijven: querelle, quereller
GLADYOE (glaïeul)
Latin: gladius
N: gladiool: glaïeul
Ici, le Normand reste parallèle avec le néerlandais.
GLAS (heureux)
N: glad: lisse et brillant
N: glans: briller
N: glijden: glisser
Anglais: 'glad' (heureux) et 'glide, glance' (glisse glisser)
GLERU LIERU GLERRE LYERU LIERU (lierre)
Frans: lierre (980 Valenciennes) de 'leren': grimper
N: ladder, flamand lere ljère: escalier, grimper, ce qui grimpe
GLLICHIÉ ( glisser, glider glier ) et GRIYE GRILLER GRIER DEGRIYE DGRIY
Norrois: gli skidi
N: glissen, glijden, flamand: gletsen glie'n, Francique *glidan: glisser
'Glissen' sont des précurseurs du patin, fabriqués à partir d'os d'animaux . Les archéologues à Londres ont excavé des 'Glissen Saxons'( 8ème) et à Duurstede, ils ont trouvé des exemplaires similaires mais frison. Le mot frison 'glieserig' signifie 'glissante'. Les Frisons et les Saxons sont ici à nouveau ensemble.
GLOE (bloc de bois de chauffage )
Norrois: glóð (cendre couvé)
N: gloei gloed: braisier, feu, cendre couvé
GLOUTE (perdre)
N: laten gelaten: laisser, laissé
GNAQUAER (mordre)
Norrois: *gnaga (ronger)
N: knagen: ronger
N: knakken: détruire
GNOLE (homme mou et paresseux)
N: Knol snol: ce qui a peu de valeur
Par exemple: knol: mauvais cheval - Jan Knol: un homme mou et paresseux
'Knol' est devenu 'knul' en néerlandais
GNOLU (doux et humide)
Une terre gnolue
N: knollig: sans beaucuop de valeur
Toponyme: Knolakker: champs où poussent des tubercules ou navets
GO (croissance)
N: ga, flamand goa, ancien frison gong: va, l'aller
GODAILLER (bringuer, boire joyeusement)
N: goed ale, goedale, godale: bonne sorte de bière
N: *goedalen: boire joyeusement
L'autre bière était de la petite bière.
GODAN GODON (discours ennuyeux, bavardages incompréhensibles)
Anglais: God dem
N: vergoden flamand: goddomme goddamme: malédiction (dieu nous condamne)
N: goddammen: condamner
GODANDARD (grande scie)
N: goedendag: arme à pointe flamand (lit.: bonjour)
Le français a également : godendac godendaz godendart godenhoc godandart
GODE GADE (poisson: la loquette)
N: wade: vivier étang
N: puitaal: loquette eelpout
GODONNER (lâcher des jurons)
Anglais: goddam
Flamand: goddomme goddamme: malédiction
N: goddommen: lâcher des jurons
'godounaer' (grogner)
GOFICHE (poissons , les ormeaux , entre autres)
N: goevis: bon poisson
N: oorvis (zeeoor): ormeau
GOHANNIER (serviteur qui apporte de la nourriture sur le terrain pour les moissonneurs)
Anglaiss: go (aller) en ahan (difficile fatigué)
N: gehaeyen gehayen: maintenir endurer
GORD (pêche : deux rangées de poteaux avec un filet pour attraper des poissons n)
Norrois: garðr (fermeture)
N: gord: courroie ceinture lien
N: omgorden: enfermer ou entourer quelque chose de tous côtés
GOUBELIN (gnome)
N: cobbout cobold: gnome, mauvais esprit (avec diminutif -lijn: -lin)
GOUGEARD (valet de ferme)
N: goeierd goedaard: personne de confiance, de bonne nature
GOUINE (femme mauvaise)
N: kween kwene: vieille femme
Lié au mot anglais 'queen' (reine)
GOULARD (glouton)
ancien français: goliard (poivrot)
N: goulart goulaard goliaard: débauché
T B: goularts kerke (Herderen)
GOURNABLE
N: gordnagel: ongles en bois sur le côté d'un navire)
GRAPÉ GRAPPER (SE) (prendre, se fixer)
N: grijpen: saisir
N: de griep; la grippe: ce qui vous saisi
GRAVAER GRAAVE GRAVÉ (faire un trou, perforer)
Norrois: grafa (graven)
N: graven: faire un trou
GRAVÉ (marqué)
N: graven, gegraveerd: marquer marqué
GRAVERIE (les terres d'un vicomte)
N: graverij grafelijk: les terres d'un vicomte, comtal
GRAU (de la boue fluide)
N: grauw: grisâtre (la couleur de la boue)
GRAUNDE BÂSSE (ménagère principale)
N: grote baas: grand patron
GRECQUE (avare)
N: vrek: avare
GRÉER (marine: préparer équiper)
Norrois: greiða (préparer équiper)
N: gereden (préparer, équiper un bateau)
GREILLOT (attelage de remorquage, crochet de remorquage)
Norrois: greiða (préparer équiper)
N: gareel gareelboom: attelage de remorquage
GRÉSI (poussière de grêle)
Français: grésil, diminutif de grêle
N: griezel (Joret↓) griezelen, du francique *grisilôn, mnl grîselen (Larousse↓): poussière de grêle
GRÈVE (sorte de sable sur les côtes)
(Le Héricher) ...sur les murailles de la ville on descouvre du costé du Mont S Michel plus de trois ou quatre lieues de terre blanche ou grève sur laquelle la mer vient floter jusques fort près du rocher...
grève:
N: grauwe (gris blanchâtre)
N: graveel gravele: gravier, sable, galets
Galets, pierres grises
GRIBICHE (mauvaise femme querelleuse)
Joret↓Anglo-saxon: gripān.
N: grijpen, flamand gripen, grijperig): saisir
Vieule gribiche: 'vuile' gribiche (N: vuile: sale)
plutôt N: kribbig: querelleur
GRIBOUILLER (chatouiller)
N: kriebelen: chatouiller
GRICHIR (pleurer)
N: krijsen, flamand krisjen: pleurer
GRIJIÉ (casser ou teiller le chanvre, draguer)
N: gruysen: casser (Joret)
GRIGNÉ GREGNÉ (pleurer crier)
N: grienen grijnen: pleurer crier
GRIMÉ (griffer)
Allemand: grimmen
N: grimmen: grogner
N: griffen: graver
GRIMAUD (de mauvais humeur)
N: grimmaard grimmer: quelqu'un qui grogne, toujours de mauvais humeur, râleur
Grimache (Français: grimace) N: grimas
GRINCHIÉ (grincer les dents)
N: knarsen knersen of krijzelen kriezelen: grincer
Grinchié lé dan
GRIPER GRIPÉ (grimper)
N: grijpen flamand gripen: saisir attraper
GRO (eau malodorante boueux)
N: gore: boue
GROC GROG (route rugueuse inégale congelée)
N: kraak gekraakt: craquer craqué
Dicton: 't Vriest dat het kraakt: Il gèle que ça craque (lit.): il gèle très fort
GROÏN (devenir vert)
N: groen: vert
N: groeien: croître
GROLER (s'agiter)
N: krullen: boucler
N: Mijn tenen krullen er van: Mes orteils bouclent de ça (lit.): Ca me rend très nerveux.)
GROLLER (tousser remuer)
N: grollen: grogner grommeler
GRONSÉ (grognant entre les dents)
N: grommen: grogner
N: grijnzen: grimacer
GROU (fumier, eau sale, de la boue)
N: groep: gouttière de fumier dans l'étable, gouttière ouverte dans la rue
GROUÉ (briser)
N: grut grutten (casser les grains pour avoir le 'grutten' (étape dans la brasserie de bière)
N: gorten: peler les grains pour avoir le 'gort' (étape dans la brasserie de bière)
GROMACHER GROMENCHIER GROMENCHER (grogner)
Français: grommeler: grogner
N: grommen grommelen: grogner
GROSEILLE GROZELLE (cassis)
N: kroezel(bes): cassis(baie)
GRUMLO ( petites bosses qui se forment dans le lait)
N: kruimels kruim: miettes
Grumloté: effritement de lait ( pas cailler dans le bon sens )
GRUNE (roches en mer, les îles qui sont à peine au-dessus de l'eau)
Saxon: grune
N: groene: vert: roches couvertes de vert
Variantes chez Le Héricher: groin, grun, crenne, craignes, grenne.
GRUNNE (sol rocheux)
N: grind: gravier
GUAUNCHAER (aller marcher)
Norrois: ganga
N: gaan: aller marcher
N: gaan (en) keren: aller et retourner
GUÉDER (SE) (devenir humide et sale)
N: waden: passer à gué
'Gué' vient du néerlandaist 'wad'.
GUENETTE GUENIPE (femme de mœurs légères, lesbienne)
Norrois: kvinna (femme)
N: kween, flamand: kwene (vieille femme, jeune fille, femme qui se plain)
N: gniepig geniepig: sournois
GUEU GUEIU(Dieu) ou (personne misérable , mendiant)
Latin Deus
N: God: dieu
N: geus: gueux
N: woen wuodan uuoden wodan: rage, wodan (dieu des germains)
gueuze variante féminine
gueuzète fille de mœurs légères
gueusard gueuzar est une autre variante (N: geusaard: un vrais gueux)
Noms de famille: de Geus, de Gheus, de G(h)eux
GUILLEDOU (lutin)
Norrois: kveldúlfr
N: kwelduivel: lutin
GUINCHIÉ (faire un signe avec les yeux)
N: winken: faire un signe avec les yeux
guinchar, un cheval qui fait un signe
guincheu, quelqu'un qui fait un signe
GUINDAS GUINDEAU
Norrois: vindáss
N: windas: guindeau
GUINDER (enrouler)
Norrois: vinda
N: winden opwinden: rouler enrouler
GUIOME (Guillaume)
N: Wilhelm Willem: Wil-helm: volonté-haulme: Guillaume
GUISE ( à la manière de, à la façon de)
N: wijze flamand: wize: à la manière de, à la façon de
Nom de famille en Hainaut: de Guise (duc de Guise)
N: Weide wieze (pâturage), devenu guise (prononcez gwuise)  
(requin: chien de mer)
Norrois: hár
N: haai: requin
HAGUI (couper abattre)
Norrois: höggva
N: hakken: couper abattre
HAGUE HAIE HAYE
Islandais: haya
N: haag, flamand: ahe hage: haie
N: hoge: hauteur
Hague-diHague-Dick
N: dijk dijck dick: digue
HAIE HAIE-CI (va ou viens ici)
N: hei (incitation) flamand: ha: va ou viens ici
HAINGRE (malade)
N: honger: faim
HAIR HAR (cheveux)
Norrois: hár, Islandais: har
N: haar hair: cheveux
HAIRE (créature mythique nocturne qui peut être vu pendant l'Avent)
N: weer (weerwolf: loup-garou) ou haarbeest (cheveux-bête: bête chevelue)
HAITIER (poêle)
Norrois: heitr
N: heten (ver)hitter: rendre chaud, chauffer, qui chauffe
HALBI (boisson à base de pommes et de poires)
N: haalbier: la petite bière , mauvaise bière
N: half halve: demi bon
Une boisson célèbre à Bruxelles est appelée 'half om half' (moitié-moitié)
Halbique: un hermaphrodite (moitié-moitié?)
HALBRÉNÉ (déshydraté)
Du N: hael et celtique: Bran
N: hael: déshydraté aride fort
N: bruinen bruneren: brunir
N: branden flamand bran': bruler
HALÉ (tirer)
Norrois: hala
N: halen: prendre tirer
HALECRET (collier)
N: halskleed halskraag: collier
HALER (tirer chasser) HALAER (tirer)
Norrois: hala
N: halen alen: tirer prendre
N: te halen: forcer
HALIPRE HALITRE (lèvres gercées par le froid)
N: haal hael: desséchée aride forte
N: lip, haellippe: lèvre, lèvre desséchée
HAMMAER HAMMER (retourner en ramant)
Norrois: hamla
N: aanmeren meren afmeren: amarrer
HAMEL (hameau)
N: diminutif de ham ou heim: à domicile, village (weg wegel: chemin, petit chemin)
Hamelin: Hamelen Hameln
T B: Hamel (à Tongeren)
T F: Frans-Vlaanderen: Hamel (à Blendeque, Valkenberg et Douai)
HAMES (poignées de charrue)
N: haam (outil)
HAN HANETTE (chanvre)
Norrois: hampr (chanvre)
N: hemme hennep, flamand: kemp: chanvre
N: Lié à 'ham' ?: terre de bois et culture, saule couvrit, osier
A Coutances en Normandie on a un harnais classique appelé 'paronne'. Outre la version en cuir , il a également été fait avec les tiges de la plante de chanvre ( ou carex et roseaux ). C'était un harnais léger et facile à porter pour les chevaux mais assez facilement usé. A Créances on coupait le 'han' dans les terres basses marécageuses: La mare du Broc (N: moeras: marais et N: broec: marais). Les tiges étaient environ 1 mètre de long.
HANEBANE (jusquiame, plante où les poules restent à l'écart , car elle est toxique)
Robin↓ lle laisse venir du germanique 'hen' (poulet) en 'bane' (poison).
N: haan hen: coq poulet
N: bane: mal, souffrance, inconfort, mort
N: hennepinne: (lit.: poulet-paine, le nom de la plante de chanvre toxique.
HANEQUAER (plier les voiles )
Norrois: hankar
N: ankeren: ancrer: Arrêter de naviguer en pliant les voiles.
N: hankeren: vouloir avoir quelque chose, la destination par exemple
HANGAR (à domicile)
Norrois: heimisgarðr (à domicile)
N:*hēmgart hangart heimgaard heemgaard: de 'clôture autour de la maison' à 'garage (de voiture)' dans une ferme.
HANGNET (filet de pêche à la crevette)
Vient du scandinave
N: hangnet: hang-net: pendre-filet: filet de pêche
HANGUERLINE HANGRELINE (mauvais vêtements, chiffon)
N: hanglinnen behanglinnen: du lin pas cher
HANN'BÈQUE (moustique)
N: hanebek: coq-bec
T B: Hanebec, Sint-Andries
HANNEQUIN (petit enfant)
Latin: hinnulus (petit âne)
N: Hanneke Hanneken Hanske: petit Hans (prénom d'un garçon)
N: Onnozele Hans: garçon naïf
'Mannequin' vient du N: manneke (petit homme, poupée).
'Quinquin' vient du N: kinneke (kindeke: petit enfant)
HANNEQUER DÉHANEQUER (vagues qui arrivent, se retournent ou cassent)
Norrois: hönk
N: henenkeren heenkeren: remonter, revenir en arrière, aller, mourir
HANNEQUINAER (résister, reculer avec effroi)
Se comporter comme un 'Hanneke' (Hannequin: petit 'hanne')
N: hanne: une personne insignifiante, mauviette
N: hanneken: geôlier
En Allemagne: 'meister Hans': un bourreau
T B: Hanneken (Vianen)
HANQUE (hanche)
N: hanke, Francique *hanka: hanche
N: lié à hinken' (Larousse): clocher
HANSAR (égoïne)
N: handzaag: égoïne
Peut-être lié à 'handsax' (petite arme pointue, couteau des Francs)
HANTE (bâton fouet, poignée de bâton, tige d'un outil )
N: hand hant hanten: main mains: comme un outil pour certaines opérations ou comme un moyen d'exercer un pouvoir
N: wappe wapper: ceinture de fléau, bâton avec ceinture en cuir
HAPPAER HAPÉ (capturer prendre tenir)
N: happen (capturer prendre)
HAPPE (capture)
N: happe: capture
HAPPELOPIN (un pauvre qui a faim et qui se jette sur tout ce qu'il peut obtenir)
N: happelopen (essayer d'attraper en courant)
HAQUE (crochet)
N: haak hake haec: crochet
haquié: N: haken: crocheter
HAQUER (un mauvais pressentiment pour avoir fait quelque chose trop exagérée)
N: haken: vouloir capturer ou avoir envie de quelque chose, désirer
Je suis hâqué de viande (je ne me sens pas bon après avoir manger trop de viande)
Vasnier écrit: Ce verbe ne viendrait-il pas du mot hâque, dont on se sert pour désigner les harengs préparés pour la pêche ?
HAR (branche)
Bois mou qui a été utilisé pour lier des fagots.
N: hart: coeur (l'intérieur des branches, la partie souple)
HARANGUET (petit hareng )
N: haringetje harinkje: petit hareng
Hareng pec: N: pekelharing
HARDI (fort dur courageux)
Islandais: hardi, energiek
N: hard: dur courageux
C'est l'a hard (c'est difficile)
Chose enhardie: cas difficile (Avranches)
Le mot 'Hardi' est également utilisé dans ce sens en Flandre occidentale
HARÉ (inciter instiguer exiter)
N: herren: inciter instiguer exiter
haré un chien: lâcher le chien sur quelqu'un
Hére N: herre: être de mauvais humeur
Haro! Avec ce cri que Rollo utilisait déjà, un procureur commençait une procédure judiciaire. Lié à N: Ore! Hoor!: écoute! faites attention! Cette méthode a été utilisé en Normandie. Peut-être est-elle également liée à l'ancien mot français 'Ouir' (entendre). Les Britanniques utilisent encore l'expression 'hear hear' (Le Vallemont ↓)
HARLAND ( négociateur tenace)
N: hard: dur
N: hardelijk: d'une façon très dure
Flamand: 't is nen (h)arten (C'est un dur: Il est difficile de négocier)
HARLANDAER HARLANDER (de la négociation têtue)
N: hard: dur
N: hardelijk: d'une façon très dure
HAROUSSE (vieux cheval ou jument)
Norrois: hross
N: ors ros hors (cheval)
HARPAER HAPPAER (prendre)
Norrois: * harpa (serrer)
N: happen: prendre
HATI (haine)
Islandais: hata (haïr)
N: haat hate: haine
HÂTIE (pressé)
N: haast haastig: pressé
hativé
HATLÉ (rôti de porc)
N: harst hast herst harste herste: morceau de rôti
HAUBANER (terme naval)
Norrois: höfuð-benda
N: composition avec 'hoofd' et 'binden/banden': tête et relier/liens
HAULE HOLE (puit, vallée étroite )
Islandais: hol
N: hol holle hole: puit trou
Pensez à 'vrouw Holle'
HAUTTEMENT HAUTMAN (chef)
N: hoofdman: hoofd-man: tête-homme: chef
HAUVELER (ramasser)
N: heffen hevelen: lever soulever siphoner
HAVÉ (crochet pour enlever les plantes aquatiques des rivières )
N: haft (ce qui accroche)
HAVE HAVENET (filet pour crevettes, filet anti-oiseaux )
Norrois: háf (mer) et net(filet)
N: hafnet: filet de mer
(filet de port? N: have haven: port)
HAVERON HAVRON HAVROUN (avoine sauvage)
Islandais: hafrar, Norrois: hafri (avoine)
N: haver, flamand: (h)avre: avoine
HAVET (agrafe)
N: haft (qui se fixe à, qui pend)
HAVETÂOQUE (petits calmars)
Norrois: haf (zee), zeezak (sac de mer)
N: have: port
N: haf: mer
N: taske; petit sac
Donc: port-petit sac: petit sac du port ou mer-petit sac: petit sac de la mer
HAVETTE (créature mythique qui attire les enfants à la mer)
Norrois: hafkitta (animal qui vit dans la mer )
N: haf (mer) et bette (flamand: femme féroce)
HAVRE (port)
N: haven havana havene: port
HAZE HAZEY (lièvre)
N: haas haze haasje: lièvre, petit lièvre
HÉ HEC HEK HEISE HEISET EKYE HEKE ( petite porte , une barrière ou une clôture avec des lattes ou des branches)
N: hek hec hekki heche heca (enceinte de clôture)
hequet: N: hekje: petite clôture
HEC HEQUE (presse avec sommets décorés)
N: hoek haak: angle, crochet
HÉE (haie)
N: haag: haie
HEL (bar d'un gouvernail d'un navire)
Islandais: hjálm
N: helm helmstok: bar, bar d'un gouvernail
HÊLER (un navire dans l'appel )
N: halen: chercher
N: lié à helen: ramener en bon état
HENNIN (coq)
N: henninck (coq)
HÈRE (jeune cerf)
N: hert: cerf
HÉRENG HÉ RAN (hareng)
N: haring: hareng
HERDRE (surveiller)
N: herder, flamand: herdre (berger: quelqu'un qui surveille (le troupeau), herderen: garder
HERDRE (avare avide)
N: herder: berger
HERPE (harpon)
N: werp werpe: jeter, ce qu'on jette
HERPER HERPÉ (saisir fixer bloquer)
N: harpen herpen (tamiser incliné ou tamiser horizontalement)
herpé d'sec: la terre qui agit comme un tamis, qui se dessèche rapidement
Allemand: harfen.
HERQUETTE (râteau)
Norrois: herkja (traîner)
N: hark harkje: râteau
HÉRU (cheveux peignés mauvaisement)
Islandais: Har
N: haar harig: cheveux, poilu
HÉTIER (grande casserole plat)
Norrois: * heitr (brûlant)
N: heet hete heter: brûlant, qui chauffe
HEUDE (obstacle afin de garder un animal)
N: heude huede hude hoede: surveillance, protection, soins
HEULARD (morbide)
N: huiler huilaard: hurleur, celui qui pleure
HEULE ( coque , côté creux de quelque chose)
N: geul flamand heule: chenal rainure
N: heule hole: haut, voûté, vidange
T B: Heule
HEUZE (trou dans le mur pour maintenir un faisceau)
N: heuze: poignée, oreille
HIE (crie à faire bouger et travailler un cheval)
N: lié à hijgen: haleter
HIE HIER (briser enfoncer)
N: heie heien: enfoncer
HOBE (sorte de buse )
As: hobby
N: lié avec le nom d'un autre oiseau? N: hobbe hope hop huppo huppa: huppe
Nom: Hobbe
HODE (capuchon)
N: hoed: capuchon
Toponyme pour une falaise à Beuzeville
HOC HEUC (coin ou haut)
N: hoek: coin
N: hoog hoge: haut
T F: la pointe du Heuc (Jobourg) la pointe du Hoc (monding Seine) le Hoc (Cancale) le Touquet (het hoekje: hoek-je: coin et diminutif -je)
T B: Hoeke Oekene
HOELLAND (vallée profonde, terre basse)
N: hol-land: creux-pays ou bas-pays
HŒZ (boulon de connecteur à broches, forage, cheminée pour un four de boulanger)
de *heuse *heusse?
N: huls: coque de protection, douille
HOGU (hautain arrogant)
N: hoog hoge: haut
Flamand: j'et hoge up: (lit.): il l'a haut: il est arrogant
HOGUE HOUGUE (hauteur colline)
Norrois: haugr
N: hoge hoogte: hauteur colline
lé hogue d'Isigny
HOLLEVARI (tumulte, cavité provoquée par les vagues)
N: hol et varen: holvaren hollevaren: naviguer dans des cavités quand la mer est agitée
HOMME DE RIEN
Danois: l'homme qui a été mis hors de la guilde. Traduction littérale de 'nithingh'
N: niet et ing, flamand: een nietink: un vaurien (traduction littérale)
HORDE HOURT HOURD (palissade)
N: hurde horde: cadrement treille grille
hurde hurdiye (battre)
N: horten hurten: coups de couteau, des picotements, faire du mal
HORE HORETTE ( jeune fille )
Norrois: hóra (prostituée)
N: hoer hoere hoertje: prostituée
HORIERE HOURIE (prostituée)
Suédois: hoera
N: hoer hoere: prostituée
HOTTE (nacelle, à Avranches)
N: hotte: panier, paniers sur le dos d'un âne
N: hotten: secouer
INL le fait venir du français: hotte. Larousse écrit que ça vient du francique *hotta.
A Avranche on parlait le germanique avant le roman.
HOUC (substance piquante de chanvre et des graines de chanvre)
N: hoek: aigu, lieu écarté, crochet
HOUESNEVILLER (curieux de connaître le comportement des autres)
Viller
N: willer: une personne qui espère, désire, peut, sait, veut...
flamand: 'oezne willer': notre personne qui espère, désire, peut, sait, veut...
HOUHOU (hibou)
N: oehoe: hibou
HOUINER (pleurnicher, cris de chevaux excités)
Engels: to whine (se plaindre)
N: winden opwinden: exciter
N: wenen: pleurer
HOULE HOLE HOUOLE (creux)
Norrois: hola, Islandais: creux
N: hol hole: creux
HOULER (hurler jeter exciter)
N: huilen : crier
En flamand 'huilen' est plus fort: crier, hurler de douleur
HOULETTE (creux de lapin)
N: hol, holletje holetje: creux, petit creux
HOULLE (hauteur colline)
Norrois: hóll
N: hil hille hul ul: colline
HOULME HOUME HOMME (île)
Norrois: hólmi
N: helm holm holme (île dans une rivière)
HOUMARD (homard)
Norrois: humarr
N: hommer: homard comestible
HOUOLE HOULET (trou creux)
Norrois: hola
N: hol hole holletje holetje: trou, creux, petit creux
HOUQUER (voler)
Anglais: hook
N: hoek haken: angle saisir
HOURDER (maçonnerie: remplissage)
Robin: Islandais fodrer (fourrure)
N: horden: remplir les tresses des maisons à colombages
HOURQUE (terme naval)
N: hulk hulke: bateau
N: hoeker: bateau
HOUSIA HOUSEAUX (type de bottes)
N: hozen hoos: recouvrement de la jambe, plus ou moins près du corps, pantalon
Noms de famille en Belgique: Ho(s)emans, Hozeman(s), Hoskens, Hoskins, Heuskin, Heusg(h)ens, Heu(s)chenne, Hozee, Hoslet, Hosselin...
HOUSTE (mouvement)
N: haastig: pressé
Francique *haist: violence
être toujours en houste: flamand, altijd in een haaste zijn (lit. les mêmes mots): être toujours pressé
HOUTER (haïr)
N: haten: haïr
HOUVE HOUE HOUVETTE (pioche)
N: houwe houweel: pioche
HOUVER (sculpter)
N: houwen: sculpter
HOVELLAND (pays des collines)
N: heuvelland: pays des collines
N: hoveland hoevenland: pays de la ferme, pays des fermes
N: hobbeland : pays marécageux
N: hoofdland: pays principal
HUI (bateau: heu)
N: hulk: bateau
HUNE HEUNE (tête)
N: hune: haut du mât
N: hune: géant
HURE HURQUE (nuages menaçants à l'horizon)
Robin: de l'ancien allemand: hurt (choc)
N: hurten: heurter
N: hurken: être au ras du sol
N: hurre horren: se précipiter
HURQUET (faible hauteur, monticule)
N: horing hurk hurkje: coin, angle, lieu écarté
HUS US (maison porte)
Latin: ostium
N: huis, flamand: (h)us: maison
De 'maison' à une partie de la maison, la porte.
Expressions trouvés:
Clios c't hus:ferme la porte, ferme la maison
Il n'trouvera de co (coq) à l'hus : Il vient trop tard. (il ne trouve pas de coq à la maison)
Feugères avait une chapelle en l'honneur de 'N.D. del'Hus ouvert'. (N.D. de la maison ouverte)
Pothuis (potuis): entrée des serviteurs. peut être de N: 'poorthuis': porte-maison
Voir blocus (us = maison)
HUT (chapeau)
Engels: hat
N: hoed: chapeau
Nom de famille: Hut Hoed(t)
HUZ (dehors)
L'histoire nous apprend que Louis le Pieux sur son lit de mort, criait 'huz huz' (N: ut ut: dehors dehors) pour chasser le démon hors de sa chambre. (Le Sourdeval↓)
z/t: Cette 'z' indique de nouveau un changement de son germanique (pensez 'à zorn-toorn': colère) 
IEUN (un)
N: een, flamand: jin: un
IEUX (leur, eux )
N: hun, van hen: leur
Flamand: joen jun, julder: votre
INDE (couleur sale noirâtre terne)
N: inkt flamand: inte: encre
INEL IGNELLI (alerte)
Roman: isnel
D'un home pereceus je dirai : ce est une tortue ; de un isnel, je dirai : ce est un vent. (Brunetto-Latini, thrésor, 14ème siècle)
Icest beste est si isnele (G. de N, Best. divin v. 230)
...ceval...for et corant et isnel (Roman de Brut)
N: snel, is snel, een snel: rapide, est rapide, un rapide
IORD (sale)
N: aarde: terre, ou flamand: ore: boue
ITAGUE (terme naval)
Norrois: útstag
N: stag: cable ou corde sur un bateau
IXE (cul de bois de sciage)
N: la lettre x flamand: ixe: de la forme x de l'instrument a scier le bois
JACQUEDALE JOCQUEDALE (stupide)
N: jokken, jokker jokkenaar jokkebrok jokkebel: mentir, menteur
En Flandre occidentale, on parle d'un 'deurendaal' pour une personne qui ne va hors de sa voie. Peut-être que 'jokke', avec '-dale', est un mot analogue.
JANS (dans en)
N: in: dedans dans en
N: gans: tout tous
Ce g/j décalage, on le remarque aussi dans les mots 'graaf/jearl' (comte)
JAPÉ (aboiements)
Français: happer (du N: happen)
N: happen: mordre, lancer à la figure
JAUMIÈRE (gouvernail)
Norrois: hjálm (heaume)
N: helm: heaume
JINGANNE (plié, tordu)
Norrois: vingla (confuser) of vinglaðr (confuser)
N: wing wink wings winks: forme de croissant
T B: Hingene (village qui va en pente) Wingene
JOJO (cheval)
N: de 'jo' et 'jor':des ordres pour un cheval
JOKYÒK (joug)
N: jok juk: joug
JOUBARBE  (sedum)
Du latin: Jovis barba
Mais en latin la plante s'appelle 'sedum'. Le mot ne peut donc venir du latin.
N: de  *joubarde (Larousse), qui peut venir de  joelbaard  (joel-barbe) ou de jupiterbaard (jupiter-barbe). Peut être que la tonnerre ou Thor jouent un rôle ici. En Flandre la plante s'appelle 'huislook' (maison-ail) mais aussi 'donderbaard' (tonnerre-barbe) et 'donderscherm' (tonnerre-protection).
JUPÉE (distance)
N: wip: un petit saut pour se déplacer sur une distance
KAWF (les tiges sèches, les tiges de viol à brûler pour le chauffage)
N: kaf: balle (des grains)
KEIKE QUINQUIN (enfant)
N: kindje kinneke: enfant
KERDER (carder)
N: kaarden: carder
KIRK CARQUE QUERQUE KERKE (église)
N: kerk kerke: église
KLUEE (caqueter) CLUCHIÉ
N: kakelen klokken (klokhen): caqueter (klok-hen = caquette-poule)
LÂCHIE (charge attaché sur le dos d'un âne)
N: last: charge
N: gelast belast: muni de charge
LACHIÉ (rosser)
Allemand: laschen
Anglais lash (fouet)
N: * lasschen, lasken ? Lié à 'lassen' (appliqué à un cas) ou flamand 'lisse': collier pour un animal (qu'on utilisait pour fouetter)
LAGUE (genre de qualité)
N: laag lage: bas basse
LAIQUER LÉQUER LIQUER LIQUIER (lécher)
N: likken, flamand: lekken: lécher
LAIT DE BEURRE (babeurre)
N: flamand: beutermelk: beurre-lait: babeurre
LAMANEUR LAMANAGE LAMAN (pilote de port)
N: loodsman: pilote de port
LAND (pays terre)
N: land: pays terre
Parfois échangées avec lond (voir là)
LANET (filet que l'on resserre)
Norrois: leggja (placer) en net (filet)
N: legnet langnet: leg-net: placer-filet et lang-net: long-filet (sortes de filets)
lané (N: langnet: un filet pour attraper les crevettes)
LÂONAER (se balader se promener)
Norrois: *lúinn (fatigué)
N: luieren: fainéanter
LÈCHE ( petite quantité)
N: flamand: letje lekje: petite quantité (Beid een letje: attend un peu - een lekje varwe: un peu de peinture)
likye N: likken (lécher)
Mais: lèque bahette (lijk een baguette: comme une baguette: personne maigre)
LEICAN (nigaud)
Norrois: * leika (jouer)
N: leuk leuke: marrant (peut être utilisé avec dérision: flamand: 't Is ne leuken!: Il est marrant celui là)
N: niet goed: pas bien: nigaud (pas de nicodème!)
LEMAN LEMAU (bandit)
N: leeman: poupée en bois
N: leitsman leetsman: chef de la bande
LÈNELINE (ligne)
N: lijn lijne, flamand: line: ligne
LÈQUE
voir 'lèche'
LEST (charge)
N: last: charge
LEUDE LEUDET (le peuple, les gens)
Charlemagne et ses Leudes ...et ses gens (Fréville: com. mar. de Rouen)
N: lieden luiden onl: leude: gens
LIBAN (terme naval: laisse)
Norrois: lík-band
N: leiband: laisse
LIDER (glisser)
Islandais: lida
N: glijden, flamand glien gliden: glisser
LIÉTE (tiroir)
N: la lade laadje: tiroir, petit tiroir
LIEU (poisson)
Norrois: lýrr
N: lipvis, flamand lier liere: poisson
LIGE LIJE (vide, rester, aller dormir)
N: lig liggen: laisser en place, s'allonger, se coucher
N: leeg lege: vide
LINGUE (poisson)
Norrois: lyng-fiskr
N: ling: poisson
LINGUET (tige)
ancien français: hinguet
N: hengel: tige
LIPE LIPPE (lèvre lèvres)
N: lip, flamand: lippe: lèvre(s)
Faire la lipe (lit.): een lip maken: faire la moue, bouder
Le 'Wiktionnaire' dit: faire la moue: Du moyen français 'moue', issu de l’ancien français 'moe' (grimace), d’origine germanique, du francique *mauwa. Apparenté au moyen néerlandais mouwe
Je pense plutôt que c'est 'faire la bouche' du N: mond, flamand: monge: bouche, en analogie avec 'faire la lippe': faire la lèvre!
LIPU (quelqu'un avec de grandes lèvres)
N: lippe, gelipt: lèvre avec des lèvres
LIQUAER (boire)
N: likken: lécher
LIQUIE LIQUÉTE (goutte, petite quantité )
N: likje, flamand lekje: goutte, petite quantité
LIQUIÉ (likken)
N: lekken, likken: lécher
liqu'ré liqu'rie: N: lekker lekker (flamand lekkre lekkre) très bon, délicieux
een lique-plat, liqu'pla N: lekke-plat: lèche-plat: qui lèche les plats: un parasite ou glouton
LIS LISET (le bord du tissu)
N: lijst, flamand: liste listje: bordure d'un vêtement, lisière sur un morceau de tissu ou le bord du tissu de laine
LISSE LICE (clôture)
N: lisse (corde)
Les premières clôtures étaient des cordes.
LIVARDE (naviguer sous le vent)
N: lijwaarts: sous le vent
LOF (côté où vient le vent)
N: loef: côté où vient le vent
LONDE (verger)
Norrois: lundr (forêt)
N: londe: terrains non aménagés, pays (quasi synonyme de 'land')
Une orthographie ancienne de l'Angleterre était 'Engelonde'.
LONET (filet)
N: langnet: lang-net: long-filet
LOQUE (escargot)
N: slak: escargot
LOQUE (mèche)
N: lok: mèche
LOQUE (loche, type de poisson)
Anglais: loach
La première partie est peut-être lié au mot flamand pour lézard: lokkedijze
LOQUÉ (fermé)
Anglais: lock
N: luiken loken: fermer
N: geloken: fermé
T F: Lockin (Loquin)
LORIK LORIKAR (homme ridicule , galamment , mais dans le mauvais sens)
N: olijkerd: homme joyeux, flamand: oolijkaard: homme ridicule
N: loor, te loor, teloorstellen, teleurstellen: décevoir
Lié avec loris? (voir là)
LORIS (clown)
N: loeris (clown)
LOU LOULOU (pou)
N: luis luize: pou
LOUÊPE (tissu porté )
N: lap lappa lappe: pièce de tissu, chiffon, tissu porté
LOURE (cornemuse normande)
Norrois: lúðr (corne)
N: lier liere: instrument à cordes
N: loer loere: appât, quelque chose qui est chargé
N: lier: un instrument de musique en bois (de l'arbre du même nom)
N: luider: quelque chose qui sonne plus fort
LUQIÉ (regarder avec insistance)
Anglais: to look
N: loeken loken: regarder, regarder fixement
LURE ( bruit monotone)
Norrois: ludhr (trompette)
Normand:
Turlure répétition des mêmes choses
lurye bavard
N: tuureluur: son ennuyeux
N: luider: quelque chose qui sonne plus fort
N: tuureluurs: fou (du son qui rend quelqu'un fou)
Ch'ée torjou la même turlure: (lit.): Het is altijd hetzelfde liedje (C'est toujours la même chanson)
LUYTEN (taquin)
N: luyten: quelqu'un qui vous prend en piège avec des baratins
N: luyter: joueur de luth   
MACRIAU (maquereau)
N: makreel: maquereau
MAFFLU (goinfrer)
Ancien français: maffler (goinfrer)
N: maffelen (mastiquer)
N: flamand: smoefelen: se régaler
MAGUE (estomac de veau)
N: maag, flamand: mage: estomac
MAGUE (gros ventre)
N: maag, flamand: mage: estomac
MAIGNETS MÉGNETS (petit enfant)
celtique: man, maignets diminutif de 'man'
N: mannetje flamand: mannegie manje: petit homme
MAINT (beaucoup)
Fr: mainte-fois
N: manig menig menigvuldig menige: beaucoup
MALE (marne)
N: margel mergel: marne
MAN (larve ver)
N: made maden: larve ver
MAN (homme)
N: man, flamand pluriel 'mans': homme hommes
Beaucoup de mots en Normandie sont avec 'man' ou 'mans':
Franc-brémans : évolué de 'bruidsman' (marié) à 'défenseur des biens'
brements, esturmans, lodeman, lamen, Fliaman, Mesnil-Herman, Flottemanville ...
Quelques exemples:
Mesnil-Vineman N: wineman, wijnman: vin-homme: vigneron
Trucheman (quelqu'un qui organise des mariages). N: trudeman druutsman trucheman truceman flamand: trukeman trucman trucjesman (quelqu'un qui fait de l'ambiance, qui raconte des plaisanteries, qui fait des trucs).
Osmanville: osman: N: oostman: homme de l'est
MANCOR MANCORN (céréales mixtes)
Anglais: main corn
N: mankkoren manccorn: céréales mixtes
MANDE MANE (cantre panier: manne)
N: manne mand, flamand mande: manne
mankye: N: manneke mandeke: petite manne
MANNEQUIN (mannequin)
N: manneken: petite homme, poupée
MÂOVE (mouette)
Norrois: mavr, Anglais: maew
Ancien français: mauwette
N: meeuw meeuwe mewe: mouette
MAQUEREAU
N: makreel: maquereau
MAQUEREAU (coupleur souteneur)
N: makelaar: courtier
N: maken: faire
N: makelen: faire du commerce ou de la contrebande
MAQUILLER (faire)
N: maken: faire
MARICHA (maréchal)
N: mariskalk maerscalc maarschalk: maar-schalk: cheval-garçon: maréchal
MARSOUIN (sorte de dauphin)
Norrois: marsvín (type de baleine)
N: meerzwijn flamand: meerzwin: meer-zwijn: mer-porc: marsouin
MAT (mât)
Norrois: mastr
N: mast: mât
MATE MATES MATTES (caillé)
N: matten: lait caillé
Explication française chez bij Vasnier: lait caillé, appelé vulgairement lait sûr (N: zuur: sûr: aigre)
MATENOT (matelot)
Norrois: mötunautr
N: mattenoot: matte-noot: mat-compagnon: matelot (on dormait sur le même mat)
MATIÈRE (pus)
N: materie, flamand: martelie: pus
MEAWE (manchon)
N: mouw mouwe: manchon
MEILLE MÊLE MEILLER (néflier)
Latin: mespilus
N: mispel: néflier
MÈLE (flocons visqueux sur le fond de bouteilles de cidre)
N: mul, flamand mil: substance comme de la poudre
N: mul: sable
N: meel: farine
MELER (pourrir)
N: mul: se désintégrer en poudre
mul hout (du bois pourri) mul stro (déchets de paille émietté) appels in mul (pommes pourries) flamand: mullen (mouliner)
MELGREUX (oyats)
Norrois: melr (duin) et græs (gras)
N: helmgras: oyats
(N: mul-gras: mel-greux: sable-herbe?)
MÊLIER MESLIER (néflier)
Anglais: medlar-tree
N: mispelaar mispelare: néflier
MELLE MOUELLE ( anneau (pour accrocher un animal)
Norrois: mella (corde) islandais: mal (fibula)
N: malie (anneau)
meller: N: maliën (fixer)
INL le fait venir du français, Lepelley (↓) du Norrois.
MEURDRIR MEURTRIR (assassiner)
N: moorden: assassiner
MERLIN MERLAN (merle)
N: meerle meerlaan merel: merle
MERQUE MERC (tache de la peau, verrue, une pierre de frontière)
N: merk mark: un signe, un insigne, une pierre de frontière
MERQUEMERC (marque)
N: merk merkteken: marque
merquié merquier N: markeren merken: marquer
MESEAU MEZEL (lèpre)
N: masel maesele mazel: maladie de la peau dans son sens primitif: lépreux
MESHAGNÉ MESHAIGNÉ (mutilé)
N: misgang mishandel: maltraité, blessure
MESHAING (mutilations, malheur, accident, erreur de calcul)
N: misgang misganc mishandel: mutilations, malheur, accident, erreur de calcul
MESIGUE (tit)
N: mees meesje flamand mezegie: tit
MICMAC (désordre méli-mélo)
N: mickmack mikmak mikmakken gemikmak: fouillis, désordre, intrigues, manipulations
Ancien français: mutemaque (désordre)
N: muitmaken muytemaken: faire toute une histoire, rebeller
N: meutemaker, meutmaker, muytmaker, muetmaker (perturbateur)
MIDI MINUIT (minuit midi)
Lié au latin 'medius dies' et 'media nox' qui n'est presque jamais utilisé
N: mid-dag mid-nacht: milieu-journée milieu-nuit
MIELLE (sable des dunes)
Norrois: mjelr
N: mul mol mil mulle, onl: melnâ: sable ou poussière
TB: Hamme-Mille (Brabant wallon), de 'ham' (promontoire) ou 'heim' (maison)  et 'melna' (sable, poussière fine) 
TN: Molter (Multeri) de 'mul' (poussière) et 'haru' (crête): crête de sable
MIET (petite quantité)
N: een beetje, flamand n' mitje: un peu
MIETTE (UNE) (un peu)
N: een beetje, flamand n' mitje: un peu
MIETTE (pas du tout)
Je ne suis miette content
N: niet flamand: niejet: miette: ne pas
MIEVRE (de esmièvre) (alerte vilain animé)
Scandinavisch: snœfr
N: snoever: fanfaron
MIN (mon)
N: mijn, flamand min: mon
MINCHI (breken beschadigen)
Norrois: * minnka (verminderen)
N: minken (verminken, kwetsen, kapot maken)
MINDRE (moins)
N: minder, flamand: mindre: moins
MINDRER (diminuer)
N: minderen verminderen: diminuer
MIOTE (EUN) (un peu)
N: beetje, flamand: 'n mitje: un peu
Le français 'mie' désigne une pièce à partir du milieu du pain .
MIQUER (modifier)
N: mikken: viser
MITAN MITAUN (milieu)
N: midden: milieu
MITE (insecte)
N: mijt, flamand: mite: insecte
M'N MYIN (mon, le mien)
N: mijn m'n, het mijne: mon, le mien
MOISSON (moineau)
Robin↓ Germanique: mez
N: mus musse mussche: moineau
MONCORNE (mélange de pois, vesce, l'orge et l'avoine qui doivent être semés au printemps)
Les pois et les haricots étaient auparavant inclus dans les céréales
N: corne corn koren mengkoren: voir 'mancor'
MOQUE (tasse)
N: mok mokke: tasse
MOQUE (mouche)
Wallon: Mohe
N: mug mugge, flamand: muhhe: moustique
MOQUETS (faire) (taquineries enfantins)
N: mokken: bouder
MÔTARDE (moutarde)
Lié au latin 'mustum'
N: most et hard: mostaert mostaard mosterd: moût et dur: moutarde
Noms de famille: Most, Mostaert, Mustert, Moustarde, Mostade, Mosterdman...
MOTE (mote motte)
On n'est pas sûr de l'origine du mot. En Flandre, au nord de la France et en Normandie on trouve souvent ce toponyme. Peut-être est-il utile de savoir si elle se produit uniquement où il y avait des langues germaniques.
Pour des considérations stratégiques Guillaume le Conquérant construit en 1066 plusieurs forteresses aux intersections, au traversés et au grands centres de population, généralement sur une colline: une motte/mote. Les premières forteresses étaient souvent en bois. À York , ils ont construit deux de ces 'motes' en huit jours! En Angleterre, ces endroits fortifiés furent nommés 'burths'.
Un certain 'Herred' faisait à Ardres (Flandres françaises) un renforcement d'une construction en 1094: ... unge haulte motte de terre et dique ...
A Izegem (B) le toponyme 'Wallemote' est un homonyme avec le célèbre 'Wallemote' (F) où Robert le Frison avait construit un 'mote', qui est maintenant connu sous le nom de 'La Motte-aux-Bois': la cour et château de 'te Walle'.
MOUÉSON (moineau)
N: mus musse mussche: moineau
MOUFFLE (mouffle pour une utilisation lors de l'élimination de la végétation)
N: moffel: gant brut pour paysan
MOULINAIRE (meunier)
N: molenaar, flamand: meulenare: meunier
MOULINER (faire des mouvements comme les ailes d'un moulin qui tournent)
N: malen: les mouvements des ailes d'un moulin
MOURBÊCHE (mûre)
N: moerbei, moerbesie, moerbes(je) moerbeze: mûre
MOURE ( baie d'une mûre)
N: moer moere: baie d'une mûre
MOURET (fruits de la myrtille)
N: moer moere: fruits de la myrtille
MOURME MOURNE (triste, santé fragile)
N: mornen (se soucier, soigner)
MOULINER (combustion lente)
N: smeulen: combustion lente
MOURON (plante)
N: muur: plante
MUCHE (lieu secret)
N: muik muke, te muuk: caché, en secret
Voir aussi micmac.
MUCHE-POT (cidre ou liqueurs que l'on vend dans le secret )
N: muukpot: pot caché
Voir aussi micmac.
MUCHER MUCHIER MUCHI (cacher)
N: muiken, flamand: muken: cacher
(ca)muche (lieu secret)
se mucher: se cacher
Voir aussi micmac.
MUCK ( fumier saleté)
N: bemokkelen flamand: besmukt: salir souiller, souillé
MUCRE MUQUE (moisi , fumier)
N: bemokkelen flamand: besmuken: salir souiller, souillé
MUF MUFLE MOUFLE (nez de cochon)
N: muffen: puanteur, donnant une odeur désagréable
N: flamand muffen: l'odorat
N: muffer: nez (avec quoi on sent)
MULAER (SE) (bouder)
Norrois: múli (gueule)
N: muil, flamand: mule: gueule
N: muilen mulen (tirant un visage aigre , mijoter , grognements)
MULARD (têtu maussade)
N: Muilaard (grondeur chicaneur)
MYAWL (miauler)
N: miauwen: miauler
l ka myawl: De kat miauwt.
'Miauw' est déjà tracé en néerlandais au 13ème siècle. En français, vous devez attendre jusqu'à 1552 pour trouver 'miault' dans les livres de Rabelais.
NA (cheville).
Je n'en veux pas, na ! C'est moi , na !
En Flandre occidentale on utilise 'nè ennè' à la fin d'une phrase.
Dans la région de Poperinge après chaque phrase on dit 'ennè'
Et il ne le vit pas, ennè.
Dicton: Comment reconnaître un chien de Poperinge? Quand il aboie, il dit: 'wouf, ennè'.
NABLE (clou)
N: nagel, flamand: nagle: clou
NAMPS ( gage certificat preuve)
INL: de lancien français: nampt et nant
Larousse: du scandinave: nām.
Duméril: du saxon: nam
N: nampt: terme judiciaire, à convenir d'un poignée de main.
NAPIN ( petit garçon)
islandais: knapi
N: knaap knaapje knaapken: petit garçon
NAQUETTAER (claquer des dents)
Norrois: gnötra (claquer des dents) ou nötra (trembler)
N: knappen: casser quelque chose avec les dents
N: knakkeren: claquer les dents
NAR (A)
monter le cheval à nar ( monter le cheval ' à poil': montere sans selle ou équipement)
Robin↓: naar, de l'anglais near: près
N: in ar, in arre ( s'égarer, ne plus connaître le chemin, le contraire de bien)
N: in arren moede: en désespoir de cause
NENNIN NENNI NANNI (non)
Latin: non illud (pas ça)
N: neenee neenneen flamand : ninnin nenee: non, pourtant pas
NET (filet)
N: net: filet
saunet, grand filet (N: zetnet: filet qu'on met à l'eau)
NEVEU
Novitius dit que le mot ne peut pas venir du latin 'nepos ( De Sourdeval ↓ )
N: neef neve: neveu
NEZ NES NESS (promontoire cap)
N: nes nesse nessi: (lit. neus: nez) mais aussi: cap
T N: Terneuzen
T F: Cap Griz-Nez, Cap Blanc-Nez
NIXE (pas)
N: niks: rien
NOC (drainage, aile du moulin)
N: nok: faisceau, où les deux surfaces d'écoulement se rencontrent l'un l'autre, extrémité supérieure d'une tâche de moulin
NON (midi)
Latin: neuvième heure
N: noen noene: midi
Toujours utilisé quotidiennement en Flandre occidentale.
NONNERIE (un couvent, appartenant à un couvent)
islandais: nanna (vierge)
N: non nunne: nonne
N: nonnerij, flamand: nunnerie: couvent
NOPE NOPPE (noeud)
N: noppe: noeud
NORD
Norrois: norður
N: noord: nord
N: noorder: plus au nord
nor(d)ée (N: noordoost: nord-est)
nor(d)ouée (N: noordwest: nord-ouest)
NORMAND
N: nortman, noordman, Normand: noord-man: nord-homme: homme du nord
Noms de famille en Belgique: Noorman, Noreman, Noordman, Noortman, Nordman, Norman, Normane, Normand, Normant...
NOIRQUIN (un peu noir de vu)
Du français avec un diminutif néerlandais: -ken: -quin
NOQUE (encoche, entaille)
N: nok nokke: encoche incision
NOU NOUC NOUD (noeud)
N: nok: noeud
NUILE NEUEULE NIEULE (mauvaises herbes des champs, nielle des blés)
N: mnl: niel: sur la terre, en bas 
OEIN OIN (habitude)
N: gewoon gewone gewoonte, flamand: geweune geweunte gewunte: habitude
avoir un mauvais oein
OEU (oeuf)
N: ei: oeuf
Le normand est plus proche de 'ei' que de 'oeuf'.
OHI OHIN ORIN (malade , languissante)
N: o heil: o salut
OIL (oui)
Latin : hoc il (ce il)
N: wel (wela wal wol wole: certes, clairement , assez
't Is wel: c'est bien
La langue d'oïl n'est donc pas la langue de 'oui' , mais la langue adéquate, la langue qui est 'wel' (bien).
Wace: Onques ne dist ne oil ne non ...ne wel (bien) ne non...
ONS (nous)
Ons allons (nous allons)
N: ons, flamand oes: nous
N: Ons kent ons: ons connaît ons: on va régler ça entre nous.
OQUE (encoche , entaille)
N: haak, flamand oak: crochet encoche
ORFI (poisson aiguille)
Norrois: hornfiskr
N: hoornvis flamand: ornvis: poisson de corne
ORIN (anneau)
N: ring oorring: anneau, bague, boucle d'oreille
ORGUEUL (fierté orgueil)
N: onl *urgōli orgolz oorgeul: excellence
OUAICHE, HOUAGE (endroit faible dans la glace)
islandais: vök
N: wak: endroit faible dans la glace
OUATT! (Exclamation: basta assez)
N: Wat! exclamation: Quoi!
OUEST
Norrois: vestur
N: west ouest
N: wester: plus à louest
OUIMBRAER (vent hurlant)
N: windbraken: vent vomissant
OUINAER (pleurer)
Norrois: veina (gémir)
N: wenen: pleurer
OURE (pente rocheuse)
Norrois: urð (tas de pierres)
N: orde oort oirt oord oor-: endroit, limite, ourlet de dentelle, morceau de terre qui se termine dans un coin